Stade Français-Plisson: "Je m'en voulais..."

ICON SPORT

"On a été peut-être trop prétentieux sur ce match-là, je ne sais pas. Mais il faudra en tirer les leçons." Le Castrais Camille Gérondeau exprimait au micro de Canal+ Sport autant la déception que les doutes de l'équipe championne de France tombée pour la première fois ce dimanche, sur sa pelouse de Pierre-Fabre, face au Stade Français (9-14). Dans le camp parisien, un Jules Plisson, parfait dans sa gestion d'un match disputé dans des conditions difficiles, se voulait très lucide et réaliste dans l'analyse de sa performance comme de celle de son équipe, une semaine après sa rentrée ratée lors de la défaite à domicile dans le derby.

"Je m’en voulais la semaine dernière d’avoir loupé la pénalité de la gagne face au Racing, explique l'ouvreur international, pas tendre pour lui-même. Les conditions du jour étaient dégueulasses. Je crois que je n’ai pas fait une bonne passe dans le match. La mêlée était bonne par contre. On était bien disciplinés. On n’est pas rentrés dans leur jeu à vouloir jouer dans leur camp. On a été humble. Ce qui est surtout positif, c’est de gagner à l’extérieur. On s’attendait à une saison compliquée et elle l’est." Paris n'en est pas moins assuré d'un statut de dauphin de Clermont à l'issue de cette 7e journée du Top 14