Clermont, une humiliation à Toulon

Icon Sport

Le choc de cette 22e levée fait saliver avec d’un côté du ring, Toulon. Montagne du championnat, revancharde une semaine après son revers à Oyonnax afin de reconquérir le podium et avec une constellation d’étoiles notamment dans sa ligne de trois-quarts (Bastareaud, Fekitoa, Ashton, etc…). De l’autre côté du ring, un autre poids lourds qui n’est autre que Clermont, le champion de France en titre. Pour l’occasion, les Jaunards peuvent compter sur des cadres dont la saison a longtemps été ternie par les blessures : Parra, Fofana et Penaud entre autres.

Remontés comme des pendules, certainement en partie à cause de l’intervention du Président Boudjellal trois heures avant le coup d’envoi dans le vestiaire, les Rouge et Noir entament la rencontre tambour battant. Le point noir pointé du doigt à Oyonnax, la mêlée, lève les doutes en renversant le pack jaune ! Outre la conquête, l’intensité et les duels sont clairement varois. Une avalanche d’essais va alors s’abattre sur la tête du champion de France tels des coups de poings qui vont le blottir contre les cordes.

Ash-splash historique

Escande ouvre le bal (5e), le 2e ligne Taofifenua l’imite peu de temps après (13e). C’est ensuite l’évènement avec le fameux  "Ash-splash" d’Ashton (19e). L’Anglais inscrit son 21e essai de la saison, il égale le record de réalisations sur une saison de Nalaga qui, ironie du sort, évoluait à l’époque sous les couleurs de Clermont. Tuisova (28e) et Fekitoa (33e) participent ensuite à leur manière à ce feu d’artifice offensif (35-0, mi-temps).

En seconde période, des imprécisions ou des maladresses empêchent les Jaunards de conclure leurs temps forts. Le champion de France tombe fanny à Mayol ! Fekitoa pour le doublé (46e) et le revenant Gorgodze (69e) ont inscrit les deux derniers essais du match. Si on rêvait encore du côté de Place Jaude d’une remontée fantastique au classement pour défendre son titre lors des phases finales, le XV de la Rade a fait descendre les doux rêveurs de leur nuage. Il reste néanmoins une belle page d’histoire à écrire. Dans une semaine, l’ASM reçoit le Rcaing 92 en quart de finale de la Champions Cup.

Et la plus prestigieuse des Coupes d’Europe, remportée déjà à trois reprises par le RCT, pourrait revenir à Toulon. Les hommes de Fabien Galthié, ont parfaitement préparé leur terrible déplacement au Munster. Le capitaine Bastareaud, encore excellente ce dimanche, espérait au coup de sifflet final poursuivre sur cette excellente dynamique afin de continuer à jouer sur les deux tableaux : "C’est bien, on fait un peu le plein de confiance avant un gros déplacement au Munster. C’est positif pour l’équipe." Le XV de la Rade rêve d'une 4e couronne européenne.