Angleterre: Le capitaine Hartley incertain pour le "crunch"

Reuters

Si les joueurs du XV de la Rose, à la différence des Bleus de Brunel, sont en stage de préparation pour le "crunch" programmé ce samedi, au Stade de France (17h45), depuis la semaine dernière, leur sélectionneur Eddie Jones n'est pour autant pas épargné par les pépins physiques. A commencer par le forfait définitif pour la fin de ce Tournoi des 6 Nations de l'ailier Jack Nowell qui, touché à une cheville à l'entraînement, doit renoncer et quitter le groupe. 

Et c'est l'incertitude qui pèse sur la présence face au XV de France du capitaine anglais Dylan Hartley qu'une douleur à un mollet pourrait conduire à son tour au forfait ; une évaluation sera effectuée tout au long de la semaine jusqu'à l'annonce du quinze de départ pour défier les Tricolore ce jeudi. D'ores et déjà, le flanker Sam Hunderhill (orteil) est certain de ne pas être du choc. 

Ces défections pourraient ne pas être les seules à justifier le remaniement de l'équipe anglaise, comme l'a lui-même signifié Eddie Jones: "Le terrain sera encore plus lourd qu'à l'ordinaire, et ce sera un match laborieux, a souligné le technicien australien, qui prétend même se réserver la possibilité de se passer de tout ou partie de sa charnière habituelle Ford-Farrell : "Personne n'est indispensable et l'important est de savoir quelle sera la meilleure association 10-12 pour battre la France." Titulaire pour l'ouverture en Italie (46-15), le très puissant Ben Te'o pourrait retrouver le centre de l'attaque anglaise et Owen Farrell prendre l'ouverture.