Les Springboks surprennent les Blacks !

Reuters

Quel match ! Opposées ce samedi à Wellington dans le cadre du Four Nations, la Nouvelle-Zélande et l'Afrique du Sud ont livré un récital, un match de rugby d'une intensité rare, où chaque équipe s'est rendue coup pour coup. Au final, pas moins de onze essais ont été inscrits: six pour les All Blacks, cinq pour les Sud-Africains. Mais, au final, ce sont bien les hommes de Johan Erasmus qui l'ont emporté. 

Battus en Argentine au mois d'août (32-19), puis en Australie le week-end dernier (23-18), les Boks étaient au pied du mur mais ont mal débuté la rencontre, encaissant rapidement deux essais par Jordie Barrett (5e) et Aaron Smith (16e). Cette avance de douze points (0-12) allait toutefois rapidement fondre comme neige au soleil pour les Néo-Zélandais avec trois essais encaissés à la suite par Aphiwe Dyantyi (20e), Willem Le Roux (25e) et Malcolm Marx (32e). Une réalisation de Rieko Ioane avant la pause (38e) permettait néanmoins aux troupes de Steve Hansen de ne pas sortir du match avec sept points de retard à la pause (17-24). 

Barrett en manque de réussite

Déchaînés, les Sud-Af' reprennent le large au retour des vestiaires grâce au premier essai en sélection du Toulousain Cheslin Kolbe (42e). Malgré la pression terrible des Blacks, qui marquent trois nouveaux essais dans cette seconde période par Rieko Ioane (52e), Codie Taylor (61e) et Ardie Savea (74e), les Boks résistent avec courage et talent à l’image de ce magnifique essai de Dyantyi, à la conclusion d’un joli mouvement collectif et auteur d’un crochet dévastateur (57e).

Au coup de sifflet final, les Sud-Africains, vainqueurs avec deux petits points d'avance (34-36), pouvaient laisser exploser leur joie, eux qui n’avaient plus battus les Blacks depuis quatre ans et même depuis neuf ans en Nouvelle-Zélande. De leur côté, les Kiwis conservent six points d’avance sur leurs rivaux avant le match retour prévu le 6 octobre à Pretoria, mais pourront regretter les nombreux points gâchés au pied par leur buteur Beauden Barrett, qui a raté quatre de ses six tentatives, avec notamment deux coups de pied sur les poteaux en seconde période.