Tennis - Roland-Garros : Del Potro, lui aussi ?

Pas de Roger Federer, pas de Jo-Wilfried Tsonga… Et bientôt pas de Juan Martin Del Potro ? L’éventuelle absence de l’Argentin à Roland-Garros serait un coup dur de plus pour le tournoi de la porte d’Auteuil, mais depuis jeudi, il faut malheureusement l’envisager. "Delpo", sixième mondial, avait déjà chuté tôt la semaine dernière à Madrid, dès le deuxième tour contre Dusan Lajovic. Cette fois, il faisait face à David Goffin à Rome, en huitièmes de finale. Et c’est donc un abandon qui l’a contraint à la défaite (6-2, 4-5 ab.).

Son entrée en lice dans la capitale italienne, mercredi, l’avait lancé correctement: une victoire solide devant Stefanos Tsitsipas (7-5, 6-3). Mais Del Potro, blessé à l’aine sur un long point durant le premier set, n’a pas pu continuer face à Goffin. Après un long temps mort médical en début de deuxième manche, il a même poursuivi sans doute trop longtemps. Car le vainqueur de l’US Open 2009 a joué neuf jeux durant la deuxième manche et s’est même procuré deux balles de set sur le service de son adversaire.

Et puis, peu après la deuxième égalité du jeu, Del Potro a jeté l’éponge. Les deux hommes venaient même de multiplier les breaks et débreaks, et l’Argentin avait aussi servi pour le set à 5-3 en sa faveur. Alors, ce dernier a-t-il poussé son corps trop loin ? Aurait-il dû s’arrêter plus tôt, afin de ne pas hypothéquer ses chances de disputer Roland-Garros ? Sorti par Andy Murray au troisième tour l’an dernier, sur le chemin de son retour en grande pompe, il avait offert un des plus beaux matches de l’édition 2017.