Nouveau changement pour le mercato anglais ?

L’idée n’était pas si mauvaise, à la base, mais les clubs anglais commenceraient déjà à la regretter. La date de clôture du mercato estival, avancée cette année outre-Manche au 9 août, veille de la reprise du championnat (Man Utd-Leicester), pourrait à nouveau être changée la saison prochaine. Selon le Mirror, les formations de Premier League seraient ainsi tentées de revenir à la précédente deadline, le 31 août, comme c’est toujours le cas actuellement en Liga, Bundesliga et Ligue 1.

Si la Serie A s’est également décidée à mettre un terme à son mercato avant le début de saison, fixé le 18 août en Italie, la Premier League envisagerait déjà de faire machine arrière après un été plutôt calme, notamment chez les gros. Si Chelsea (Kepa, 80 M€), Liverpool (Alisson, 60 M€), Manchester City (Mahrez, 68 M€) et Manchester United (Fred, 59 M€) ont réalisé quelques lourds investissements, ils n’ont pas dépensé sans compter. Tottenham n’a, d’ailleurs, pas dépensé du tout.

Les clubs anglais désavantagés ?

De nombreux agents estiment que les clubs anglais sont désavantagés, surtout en cette année de Coupe du monde qui a davantage réduit la fenêtre de tir. Les transactions étant assez rares en cours de compétition, les formations de Premier League qui n’avaient pas finalisé certains dossiers avant le Mondial n’ont eu que trois semaines et demie pour faire leur marché. Ceux des autres championnats, eux, ont encore quinze jours pour recruter, et peuvent même le faire en Angleterre.

D’après le quotidien britannique, deux équipes de l’élite auraient déjà manifesté leur volonté de fixer la clôture du mercato au 31 août en 2019. Il en faudra quatorze en tout, lors du vote prévu le mois prochain, pour que le retour à l’ancien système soit officiellement validé. Ce qui permettrait alors aux richissimes cadors anglais de reprendre la main sur le marché européen qui, ces dernières années, a souvent été rythmé par les achats parfois dénués de sens des clubs de Premier League.