Mourinho sur un siège éjectable ?

Reuters

La troisième saison de José Mourinho sur le banc de Manchester United pourrait bien tourner court. Encore plus que ses dernières saisons à la tête de Chelsea. Que ce soit il y a trois lorsqu’il avait été démis de ses fonctions peu avant les fêtes de fin d’année ou en 2007, lors de son premier passage sur le banc des Blues qui s’était conclu sur son départ précipité, mi-septembre après une altercation avec Roman Abrahamovitch.

Cette fois en conflit avec Ed Woodward, le directeur exécutif du club mancunien, le technicien portugais pourrait surtout payer le début de saison raté des Red Devils. Battu par Brighton (3-2) lors de la deuxième journée, Manchester United a en effet été humilié, lundi, par Tottenham (0-3) à Old Trafford. Un revers dans des largeurs jamais vues pour le technicien portugais et qui vaut au club mancunien de réaliser sa plus mauvaise entame depuis 1992. Ce qui n’avait certes pas empêché les troupes d’un certain Alex Ferguson d’être titrés pour la première fois depuis 26 ans…

Mais à en croire le Daily Mail, staff et joueurs en sont convaincus: José Mourinho, apparu particulièrement énervé en conférence de presse à l’issue du match face aux Spurs, joue sa place ce dimanche à Burnley. A leurs yeux, une nouvelle contre-performance précipiterait inévitablement son départ et son possible remplacement par Zinédine Zidane, au cœur de certaines discussions dans le vestiaire mancunien. Pour autant, les joueurs continueraient de faire corps derrière l’ancien coach madrilène et n’entendent pas le lâcher sur la pelouse du Turf Moor. Des bonnes intentions à transformer en actes.