Federer trop fort pour Gasquet

Le poing serré, Roger Federer savoure cette nouvelle victoire face à un Richard Gasquet décidément incapable de bousculer réellement le Suisse. Ce 3e tour de l’Open d’Australie n’a pas permis au Français d’inverser la tendance dans les confrontations directes avec le Suisse clairement au-dessus malgré les intentions un peu plus offensives du Tricolore. Au moins, le Français n’a jamais lâché, il a même réussi un débreak dans le 3e set. En vain…

Il faut dire que le Suisse possède une réelle marge de manœuvre et donne le sentiment de pouvoir accélérer quand il le souhaite. Une entame pied au plancher, ce qui est sa marque de fabrique, pour prendre les devants et faire la course en tête et tout devient plus facile. De fait, il aura mis 27 minutes pour boucler le premier set 6-2. Gasquet n’a pas lâché comme parfois, il s’est accroché mais sans parvenir à s’offrir un tie-break toujours incertain. Un break à 6-5 et le deuxième set était également perdu. "Le deuxième set était serré, ça aurait pu aller au tie-break et, après, on ne sait jamais", reconnaîtra après coup le Suisse interrogé par Jim Courier sur le court.

 

 

Et dans le troisième set, si Federer a mené 3-0 puis 4-1, le Tricolore est revenu à 4-4… Evidemment, il a cédé une autre fois à 4-5, ce qui a réduit à néant ses efforts mais il aura proposé du jeu pour chercher à contrer un adversaire tout simplement meilleur. "J’ai eu tellement de chance sur la balle de match… J’ai été plus offensif que lui", ajoute le Suisse qui peut se tourner vers la suite avec gourmandise puisqu’en 8e de finale il sera opposé au Hongrois Fucsovics, novice à ce niveau. "La saison 2017 a été très bonne pour moi. J’arrive très fit, très en forme physiquement", plaide un Federer qui en aura besoin avec potentiellement Berdych puis éventuellement Djokovic sur sa route.