NBA : Les Warriors jouent à se faire peur

Alors qu'ils menaient avec 27 longueurs d'avance, les Warriors ont bien failli voir les Raptors réaliser un come-back gagnant. Golden State s'impose finalement 127-125 après un money-time de folie !

Les Golden State Warriors ont causé quelques frayeurs à leurs fans, cette nuit, lors de leur déplacement à Toronto. Opposés aux Raptors, les joueurs de Steve Kerr ne se sont imposés que de deux points après avoir compté jusqu'à 27 longueurs d'avance dans cette partie. DeMar DeRozan a inscrit 42 points), mais ce sont majoritairement les remplaçants de Dwane Casey qui ont initié le comeback, notamment Fred Van Vleet (11 de ses 13 points dans la 4e quart-temps). Les Warriors ont tenu bon, eux qui avaient creusé l'écart rapidement dans ce match grâce à Stephen Curry (24 points), Kevin Durant (25 points) et Klay Thompson (26 points). Les champions en titre conservent une avance assez confortable en tête de la Conférence Ouest, Toronto pointant au 2e rang à l'Est.