NBA : Indiana relance la machine face au Jazz

Rudy Gobert a eu beau flirter avec le triple-double, le Jazz a concédé une troisième défaite de rang, battu cette fois par les Pacers (107-100).

Les efforts de Rudy Gobert n'ont pas suffi. En visite chez les Pacers, le Jazz a en effet mordu la poussière, s'inclinant 107-100 au terme d'un match globalement maîtrisé par ses hôtes. Et ce malgré la nouvelle performance de choix de Rudy Gobert. Auteur de son habituel double-double avec 16 points à 7 sur 12 aux tirs et 14 rebonds, l'intérieur français n'est pas passé loin de son premier triple-double en carrière grâce à un véritable festival de contres, l'ancien Choletais signant dans l'exercice un nouveau record en carrière avec pas moins de huit contres en 37 minutes.

Des efforts restés donc vains malgré par ailleurs les 38 points à 16 sur 24 de Gordon Hayward ou les 16 points, 6 passes et 6 rebonds de George Hill. La faute notamment aux 21 points de Jeff Teague, Paul George, auteur des sept derniers points de son équipe, suivant avec 19 points et 8 rebonds malgré son 6 sur 20 aux tirs tandis que Myles Turner et CJ Miles complétaient le tableau avec 16 et 15 points. La faute surtout au 8-0 encaissé d'entrée, les joueurs de Quin Qnyder ne s'en relevant pas. "J'aurai préféré mettre zéro point et gagner ce match", devrait bien avouer un Gordon Hayward pas malheureux de retrouver la Vivint Smart Home Arena, mercredi, pour affronter les cancres de New York. 

Car cette défaite dans l'Indiana - la troisième de rang après celles concédées à Cleveland et à Chicago - est d'autant plus dommageable pour Utah que dans le même temps les Clippers ont dominé les Knicks (114-105), la franchise de LA en profitant pour revenir à un match du Jazz dans la course à la quatrième place de la Conférence Ouest et à l'avantage du terrain qui va avec au premier tour des play-offs. A l'inverse, cette victoire permet aux Pacers de conforter leur place parmi les huit meilleures équipes de la Conférence Est, Indiana pointant à la sixième place avec deux matches d'avance sur Miami.