Reuters

Sueurs froides pour Golden State

Les Golden State Warriors se sont imposés à Toronto (127-125) après avoir failli dilapider une avance colossale de 27 points au tableau d'affichage...

C'est un fait, les Golden State Warriors maîtrisent beaucoup moins leurs matches que la saison passée. La force de frappe offensive des Californiens leur permet toujours de créer des écarts importants et de présenter le meilleur bilan de la ligue à mi-saison (35 victoires pour 9 défaites). Mais on ne compte plus les matches où Stephen Curry et ses camarades ont connu des trous d'air incompréhensibles et laissé leurs adversaires croire en leurs chances ou même l'emporter.

Samedi, sur le parquet des Toronto Raptors, les joueurs de Steve Kerr ont à nouveau proposé un spectacle curieux, oscillant entre écrasante supériorité (+27 à la pause) et errements défensifs qui ont permis aux dauphins des Celtics à l'Est d'enflammer la fin de rencontre. Les Warriors l'ont finalement emporté de deux longueurs (127-125) en dépit des 42 points de DeMar DeRozan et de l'excellent travail des remplaçants canadiens, notamment du meneur Fred Van Vleet (11 de ses 13 points dans le quatrième quart-temps).

Curry (23 points), si adroit sur la ligne dans les moments chauds habituellement, a manqué deux lancers consécutifs à 45 secondes de la fin, laissant espérer aux Raptors un renversement de situation. Le double MVP, de retour après une alerte à la cheville en début de semaine, a repris ses esprits pour faire mouche et plier le match dans le même exercice quelque secondes plus tard.

Kevin Durant vs... Drake

 Un match dans le match s'est en plus joué sur le parquet de l'Air Canada Center, entre Kevin Durant (25 points) et le rappeur Drake, fan n°1 de la franchise de l'Ontario. Au bord du terrain, l'artiste n'a cessé d'invectiver l'ailier All-Star, se moquant même d'un dunk raté par l'ex-d'OKC dans le deuxième quart-temps. Durant, qui a contribué à préserver l'avantage au score des "Dubs", n'a pas manqué de lui rendre la pareille après un panier décisif dans l'ultime période.

"Ne donnez pas autant de mérite que ça à Drake. Ce n'est pas lui qui a rendu ce match sympa. Le public est toujours impressionnant ici et ça a encore été le cas ce soir. Drake amène sa passion en tant que fan qui connaît bien l'équipe et essaye d'être un élément du match, mais c'est tout", a souri Durant au micro d'ESPN après le match. 

Malgré ce succès, l'ancien acteur peut se réjouir de ce que font "ses" Raptors ces derniers temps. Les joueurs de Dwane Casey sont deuxièmes de la Conférence Est derrière les Boston Celtics et ont une avance relativement confortable (3 victoires de plus) sur les Cleveland Cavaliers