BEINSPORTS

NBA - Le cinq majeur de la semaine : Wall éclipse Harden et Westbrook

Dans une forme olympique, John Wall et Andrew Wiggins prennent logiquement place dans le cinq majeur de la semaine aux côtés des habitués LeBron James et Anthony Davis.

JOHN WALL (2EME NOMINATION) : 20,3 PTS, 3,3 RBS, 13,3 AST, 41,3 FG%, 1,3 BLK, 1,3 STL, 5,7 TO


Pas de Russell Westbrook ou de James Harden cette semaine ! Deux des grands favoris pour le titre de MVP n’ont pourtant pas disparu de la circulation mais d’autres joueurs ont montré de jolies choses. C’est le cas notamment de John Wall. Certes pas de triple-double de moyenne pour le meneur des Wizards mais il a réussi face à Indiana jeudi (98-111) son 9ème double-double de suite, égalant sa plus longue série en carrière. Washington en a profité pour glaner un 11ème succès en 12 rencontres et conforter une 3ème place à l’Est impensable après un début de saison manqué. All Star pour la 4ème fois de suite, le joueur de 26 ans a dépassé Westbrook au classement des meilleurs passeurs de la Ligue (seul James Harden fait mieux) et ne compte que 0,02 interception par match de retard sur Draymond Green pour devenir leader de la catégorie. Impressionnant !

 

KLAY THOMPSON (2EME NOMINATION) : 32,3 PTS, 1,8 RBS, 1,8 AST, 60,3 FG%, 20/35 à 3 PTS, 1,3 TO


Les Warriors se font plutôt rares dans nos cinq majeurs malgré leur première place en NBA. La faute à une répartition des statistiques beaucoup mieux répartie entre toutes leurs stars. Cela n’a pas empêché Klay Thompson de montrer son meilleur visage cette semaine. L’un des deux Splash Brothers a notamment réussi un cinglant 20/35 derrière l’arc de cercle. Et lorsqu’il a dû déclarer forfait lundi, c’est Golden State qui s’est incliné pour la seule fois de la semaine face à un Denver injouable à longue distance (132-110). Pour la petite histoire, lorsque Thompson est le meilleur marqueur d’Oakland cette saison, c’est 12 victoires et aucune défaite. Autant dire que l’arrière arrivera avec le plein de confiance pour tenter de conserver son trophée du concours à 3 points du All Star Week-end. 

 

ANDREW WIGGINS (2EME NOMINATION) : 34,3 PTS, 4,3 RBS, 2,5 AST, 57,1 FG%, 2 STL, 1,3 TO


C’est rare mais un joueur a mérité sa place dans le cinq malgré le bilan neutre de son équipe (2 victoires pour 2 défaites). Car Wiggins est en train de prendre une nouvelle dimension aux côtés de Karl-Anthony Towns. Certes, l’ailier canadien n’a pas une ligne de stats encore très complète mais tout rentre en ce moment pour lui (57,1% aux tirs). Devenu seulement le 2ème joueur de l’histoire des Wolves à "scorer" au moins 40 points deux soirs de suite après Kevin Love, Wiggins est devenu par la même occasion le 4ème joueur âgé de moins de 22 ans à réaliser cette performance après… LeBron James, Kevin Durant et Allen Iverson.

 

LEBRON JAMES (7EME NOMINATION) : 25,3 PTS, 5,8 RBS, 9,3 AST, 62,1 FG%, 1,3 STL, 4,8 TO


« Je me reposerai quand je serai à la retraite » ou encore « tant que je suis dans le cinq de départ, on a une chance de gagner les matchs », LeBron James n’a pas perdu sa confiance malgré le temps qui file. Nommé joueur de la semaine par la NBA pour la 57ème fois de sa carrière lundi, « The King » a poursuivi sur sa lancée avec des performances très solides face à Minnesota (25pts, 8rbds, 14pds) puis face à Indiana (31pts à 12/17 aux tirs). Les absences de J.R.Smith et de Kevin Love le forcent à prendre encore plus de responsabilités offensives et surtout à moins être reposé par Tyronn Lue. Mais ne comptez pas sur lui pour s’en plaindre… 

 

ANTHONY DAVIS (7EME NOMINATION) : 29 PTS, 10 RBS, 2,3 AST, 53,7 FG%, 2 BLK, 1 STL, 3,5 TO


Anthony Davis l’a rappelé cette semaine : il ne compte absolument pas quitter New Orleans. Les Pelicans, toujours en course pour arracher la 8ème place à l’Ouest, ont dû être rassurés par ses propos alors que des rumeurs de trade ont rejailli dans les médias américains. Alors qu’il n’a pas manqué un match depuis le 23 janvier dernier, l’intérieur international américain a notamment réalisé son 9ème match de la saison à au moins 20 points, 10 rebonds et 4 blocks face à Phoenix, là où le reste des joueurs en NBA n’ont atteint cette barre qu'à 11 reprises. Plutôt bien muselé par Memphis mercredi avec « seulement » 18 points et 7 rebonds, Davis est toujours aussi impressionnant. Inquiétant pour ses futurs adversaires, d’autant qu’il semble avoir perdu sa carte d’abonnement pour l’infirmerie…

Sur le banc : Russell Westbrook (Oklahoma City), Isaiah Thomas (Boston), James Harden (Houston), Nikola Jokic (Denver), DeMarcus Cousins (Sacramento)

@_PGod_


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement