Reuters

NBA : Face aux Warriors, la résistance s’organise à l’Ouest

Plus forte que jamais, la Conférence Ouest se prépare à livrer une intense bataille pour contrecarrer la suprématie de Golden State.

Comment empêcher les Dubs de réaliser le back-to-back ? Voici la question qui triture l’esprit du staff de chaque franchise de l’Ouest, du moins les plus ambitieuses sportivement. Avec l’ouverture de la free agency ce samedi 1er juillet, il ne fallait pas être en retard et les meilleurs joueurs sur le marché ont déjà trouvé preneurs ; soit en signature libre ou par des trades. C’est le cas de Paul George, Jimmy Butler, Blake Griffin ou encore Paul Millsap mais aussi de Jeff Teague, Taj Gibson et P.J. Tucker. En attendant les mouvements de George Hill, Dion Waiters ou Wilson Chandler.

Les Rockets pour une mise en orbite

Comme le Thunder, Houston a mis les bouchées doubles dès l’ouverture de la free agency en décrochant la venue du Chris Paul (contre Pat Beverley, Lou Williams, Sam Dekker, Montrezl Harrell et un tour de draft). Avec James Harden dans le backcourt, les Fusées du Texas affichent un tandem de folie pour tenter de bousculer la hiérarchie et pousser les Warriors dans leurs derniers retranchements.

En plus de CP3, Houston a misé sur P.J. Tucker à l’aile à défaut d’obtenir les faveurs d'Andre Iguodala, tout en resignant son Brésilien Nene Hilario. Un recrutement de choix sur le banc en attendant peut-être d’autres arrivées… Houston a choisi de prendre des risques cet été. A voir si dans le Texas, la fortune sourit aux audacieux.

 

Le Thunder, le coup de poker

OKC et son General Manager Sam Presti ont fait très fort : obtenir la signature du joueur le plus convoité de l’été. Avec Paul George associé à Russell Westbrook, le Thunder affiche le duo le plus sexy de la Ligue, et l’un des plus explosifs. Pour récupérer PG13, Oklahoma City a eu « seulement » besoin de céder Victor Oladipo (et son énorme contrat à 21 M$ / an) et Domantas Sabonis. Une affaire même si Paul George sera free agent l’été prochain.

La situation est limpide : le Thunder et Westbrook ont douze mois pour convaincre l’ailier all-star de rempiler à la Chesapeake Energy Arena. S’ils y parviennent, les dirigeants auront réussi à s’attacher les services sur le long terme de l’un des meilleurs « two-way player » de la NBA. Un sacré coup de poker pour l’équipe du MVP, bien décidée à jouer un vrai rôle de contender en Playoffs la saison prochaine.

 

Minnesota, objectif Playoffs !

13 ans que les Timberwolves manquent la postseason. Une éternité, même pour une franchise jamais titrée. Pour sa première saison sur le banc de Minny, Tim Thibodeau n’a pas su ramener la meute du Midwest en Playoffs (13ème / 31V – 51D). Manque d’expérience, de profondeur de banc et de vécu commun : les maux sont nombreux pour expliquer la faillite des Wolves. Le front office a donc décidé de prendre le taureau par les cornes et de signer deux anciens membres des Bulls : Jimmy Butler et Taj Gibson.

Deux fidèles de Thibodeau du temps où le coach officiait à Chicago. Et pour guider leurs Loups, les dirigeants ont lâché Ricky Rubio pour confier les clés de l’équipe à Jeff Teague. Pour le prochain exercice, la franchise débutera avec trois nouveaux joueurs dans son cinq de départ. Sur le papier, c’est impressionnant. Mais entre une alchimie à trouver et un effectif qui manque cruellement de shooteurs, la marge de manœuvre pourrait être plus étroite que prévu pour les T-Wolves.

@NicolasSarnak


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement