Reuters

NBA : Boston face au test LeBron James

C’est en tant que leaders de l’Est que les Celtics accueillent cette nuit Cleveland (02h10 - beIN SPORTS 1). Un match déterminant pour le classement, mais pas seulement.

Car un match de LeBron James à Boston n’est jamais anodin, il faudra forcément avoir un œil du côté du TD Garden et du Massachusetts. Une rencontre entre les deux plus grandes forces de l’Est, et les deux favoris pour se retrouver dans quelques mois en Finale de Conférence. Si les Raptors d’un impressionnant DeMar DeRozan demeurent en embuscade, ce sont bien les Cavs et les C’s qui cristallisent tous les débats quand il faut désigner la meilleure franchise de la côte Atlantique.

Après un round 1 remporté par Cleveland lors du premier match de cet exercice 17/18, c’est donc l’heure des retrouvailles deux mois et demi plus tard. Un moment parfait pour jauger de l’état de forme de chacun, et prendre la mesure d’un adversaire que l’on connaît sur le bout des doigts ou presque. Ou presque car Boston n’a plus grand-chose à voir avec l’équipe malaxée par LeBron James en Playoffs la saison passée (4-1), et car Cleveland a en partie évolué depuis cette confrontation à sens unique.

En attendant Thomas

Evidemment, le premier nom qui vient en tête à l’approche de ce match est celui de Kyrie Irving. L’ancien lieutenant du King, parti chez les Verts pour s’émanciper de son mentor, a parfaitement assumé la transition entre ses deux équipes. Avec 3 minutes de moins en moyenne sur le parquet, Uncle Drew a conservé quasiment les mêmes stats que lors de sa dernière saison dans l’Ohio, le tout avec une efficacité légèrement supérieur.

Et si Boston a subi un petit ralentissement sur la fin du mois de décembre (3 défaites en 4 matchs), Bean Town a très bien rebondi depuis en enchaînant trois victoires de rang (Charlotte, Houston, Brooklyn), dont un succès d’anthologie sur les Rockets.

Pour les hommes de Brad Stevens, l’objectif est donc clair : se prouver qu’ils ont les épaules pour faire chuter le finaliste en titre, et prendre rendez-vous en mai avec les Cavaliers. Côté Cleveland, enchaîner une seconde victoire de rang sur Boston et se rapprocher de la première place du classement, synonyme d’avantage du terrain en post season. En attendant le vrai retour d’Isaiah Thomas, ménagé cette nuit, au TD Garden le 11 février prochain.