REUTERS

Jacques Monclar : "Ntilikina et Mbappé, ce sont des sucres"

Jacques Monclar a livré ses impressions quelques heures après la Draft 2017. Le consultant beIN SPORTS a longuement parlé de Frank Ntilikina, sélectionné par les Knicks en 8ème position, un record pour un Français.

Jacques Monclar, Frank Ntilikina a été drafté en 8ème position par les New York Knicks. Est-ce une bonne nouvelle pour lui ?
La bonne nouvelle, c’est d’être 8ème et d’être le Français drafté le plus haut de l’histoire. Clairement, il le mérite car c’est un super gamin. Maintenant, si les New-Yorkais croient qu’ils ont récupéré un mec prêt instantanément à mettre 20 points par match, non… A 18 ans, Frank n'est pas un joueur dominant en Europe mais dispose d'un potentiel formidable. Il faut donc accepter un temps d’adaptation. Il a tout en magasin : le mental, le physique, la vitesse, l’envergure, le QI basket. Maintenant, il faut laisser un peu de temps au gamin.

Sera-t-il le « back-up » de Derrick Rose à la mène ?
Est-ce que Derrick Rose sera là ? C’est de la science-fiction. Va-t-il y avoir des moves ? Rose est free agent. Jeff Hornacek est un coach qui respecte l’Europe donc pas d’affolement. Ne faites pas de science-fiction. Il est drafté n°8, c’est ça le plus important. C’est le premier choix des Knicks, une équipe en totale reconstruction. Personne ne sait si Carmelo Anthony sera là à la reprise…

Frank Ntilikina semble très mature et ressemble un peu à Kylian Mbappé dans sa façon de gérer les événements…
Oui, il y a beaucoup de points communs entre les deux. D’abord l’âge, le cursus dans un club sérieux avec des entraîneurs qui leur font confiance, l’épanouissement, la communication, le même équipementier et on a envie de les embrasser, ce sont des sucres (sic). Nous, comme dans le foot, on est gâté d’avoir des gamins comme ça.

Comment voyez-vous la tournure des événements du côté des Knicks ?
Moi je ne vois rien. D’abord, il y a eu d’abord ces rumeurs autour de Kristaps Porzingis et on va voir jusque début juillet s'il reste ou pas. Je sais que Phil Jackson était très fan de Josh Jackson, c’est pour ça qu’il y a eu cette approche avec les Suns qui l’ont drafté en 4ème position. Mais NY, jusqu’à présent, c’est un peu un bateau ivre ou un poulet sans tête. J’espère juste qu’Hornacek aura les moyens de travailler car on a l’impression que Phil Jackson coache. C’est difficile de coacher par procuration…

Un mot sur Markelle Fultz, sélectionné en 1ère position par Philadelphia
C’est bien pour Philly même si T.J. McConnell a bien progressé cette saison. Maintenant, avec la Draft, j’ai un rapport particulier. A part pour les cas Karl-Anthony Towns ou Joel Embiid, je suis très dubitatif depuis quelques années. Et meneur, ça n’est pas cadeau. On l’a vu avec Kris Dunn à Minnesota la saison passée alors qu’on en attendait monts et merveilles… Markelle Fultz ne sera pas le « franchise player » des 76ers, même s’il est n°1 de cette Draft. Ça n’est pas Kyrie Irving qui débarque aux Cavs, même si je peux me tromper.

Comme attendu, Lonzo Ball a lui été drafté par les Los Angeles Lakers. Qu’en pensez-vous ?
C’était très dangereux pour les Lakers de laisser passer le tour par rapport à l’impact de la famille Ball sur Los Angeles. Je constate tout de même qu’ils ont fait beaucoup de choses pour ne pas le prendre… Pour le coup, Lonzo Ball est prêt physiquement. Il a l’air solide mentalement, il sort d’une belle université (UCLA). Je ne pense pas que son shoot puisse survivre à la NBA. Il va falloir qu’il le reprenne et qu’il bosse car il va se faire cueillir sinon. Le joueur est mature, physique et peut jouer à deux positions. Il est intéressant.

Les Lakers vont devoir aussi gérer son père, le « très sympathique » Lavar Ball
C’est sûr, c’est quelqu’un de choquant, d’inutile. Et ce que j’ai envie de dire, c’est que lorsqu’on aime son gamin, on le laisse vivre. On l’accompagne mais on ne se comporte pas comme ça. On ne lui met pas une pancarte dans le dos comme il lui a mis. Là, des joueurs NBA se mettent déjà à le vanner (ndlr : Joel Embiid a tweeté à Ben Simmons : « S’il te plaît, dunke sur lui tellement fort que son père coure sur le terrain pour venir le sauver… »). Lavar Ball fait du mal à son fils. Même s’il a été frustré de ne pas avoir fait carrière, il faut être heureux d’avoir un gamin épanoui. En plus, je ne pense pas que les dirigeants des Lakers plaisantent là-dessus. Ils peuvent rapidement être en péril si le père ne se met pas en veilleuse. Il emmerde plus son gamin qu’autre chose…

Un trade a été annoncé pendant la cérémonie : celui qui envoie Jimmy Butler à Minnesota contre Zach LaVine et Kris Dunn notamment. Que vous inspire cet échange entre les Wolves et les Bulls ?
C’est bizarre quand même… Gar Forman et Fred Hoiberg font un peu n’importe quoi depuis un moment. Je suis très dubitatif de voir quitter Butler comme ça. Minnesota est l’une des franchises où les joueurs aiment le moins aller… C’est ce qui se dit. La liaison entre Tom Thibodeau et Butler est particulière et le fait que Dunn soit aussi faible en attaque ou que LaVine ne soit peut-être pas « Wiggins et Towns compatible » a pu jouer dans ce choix. Voir évoluer ensemble Butler, Towns et Wiggins, avec un Shabazz Muhammad qui peut sortir du banc, c’est très intéressant. Towns est peut-être le joueur du futur, il faut en être conscient.

On aura donc des choses à se dire mercredi lors d’un Facebook Live organisé sur la page de beIN SPORTS. Cela devrait bouger d’ici là…
Oui car il va y avoir un effet domino. Je vais le dire très clairement : je suis plus intéressé par les trades que par la Draft. Même si je suis ravi pour Frank, Mathias (Lessort, drafté en 50ème position par Philadelphia) et Alpha (Kaba, drafté en 60ème et dernière position par Atlanta). Il faut laisser du temps au temps. Surtout quand c’est le cas de Frank qui va se retrouver sous le feu des projecteurs new-yorkais. C’est un peu comme si Mbappé se retrouvait à 18 ans au Real Madrid, mais un Real qui ne marcherait pas, et qui aurait fini 12ème de Liga depuis trois ans… 

@_PGod_


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement