Un Pépé qui déménage !

ICON SPORT

Tandis que l’Olympique Lyonnais patauge en ce début de championnat, sa cible ratée à l’intersaison, Nicolas Pépé, fait des étincelles et permet à Lille de renaître après une dernière saison achevée au bord du précipice. Le jeune international ivoirien (23 ans) aurait pu se laisser tenter par le grand saut vers Lyon, sa grosse écurie et la perspective d’y jouer la Ligue des champions. Mais alors que les dirigeants des deux clubs étaient parvenus a priori à un accord (*), Pépé lui-même aurait préféré poursuivre l’aventure dans le Nord, soucieux d’y continuer sa progression, à une signature sans garantie de pouvoir se faire une place dans la très concurrentielle rotation lyonnaise en attaque.

Bien lui en a pris, puisque l’ancien Angevin pointe ce dimanche, après cinq journées de Ligue 1, non seulement en tant que co-meilleur marqueur de l’élite (aux côtés de Neymar et Mbappé) avec 4 réalisations, suite à son triplé samedi, à Amiens (2-3), mais aussi en tant que co-meilleur passeur (à égalité avec Di Maria) avec 3 passes décisives. Excusez du peu.

"Il a joué très diminué"

Et si les deux premiers buts de ce premier coup du chapeau en carrière ont été inscrits sur penalty (45e+2, 55e), l’attaquant du LOSC a pris le soin de les provoquer, avant de compléter sa soirée par un duel remporté face à Régis Gurtner (76e). Et de céder sa place, parce qu’il aurait très bien pu ne pas jouer à La Licorne, comme l’a révélé en conférence de presse son entraîneur Christophe Galtier : "Il a joué très diminué, puisqu’il était très incertain jusqu’à ce soir (samedi), 17 heures. Il est sorti après le troisième but, parce qu’il était souffrant." Ça ne s’est pas vu sur le terrain, où Pépé a littéralement porté son équipe. "Il a joué diminué, mais a été évidemment très bon. Il a créé beaucoup de situations, beaucoup de sang-froid sur les deux penaltys. En marquer un, c’est bien, mais en marquer deux, c’est même très bien. Mais c’est aussi toute la personnalité et le caractère de Nicolas, apprécie le coach lillois. Il bénéficie aussi d’un travail énorme de ses partenaires." Sa sortie a pourtant coïncidé avec la baisse de régime de Lille.

Pépé, resté muet après la rencontre, ne s’est pas trompé en restant fidèle aux Dogues. Et il sera à n’en pas douter le principal atout dans la manche de Galtier pour permettre à la hauteur des ambitions de Lille : "L’objectif du club reste toujours le même: ne pas être en danger et se classer parmi les dix premiers pour espérer à un moment finir plus haut."   

------------------------------------------------------------
(*) Courtisé par de nombreuses grosses écuries européennes, Pépé aurait fait l'objet d'une offre à hauteur d'environ 30 millions d'euros de la part de l'OL.