Reuters

Saint-Etienne : Galtier balance sur Garcia

Pour Christophe Galtier, son successeur sur le banc de l’ASSE, Oscar Garcia, a démontré "un manque de force mentale".

Une triste série de neuf matches sans victoire et une inquiétante quinzième place en Ligue 1: disons-le clairement, les Verts sont en crise. Le départ mi-novembre d’Oscar Garcia, remplacé par un Julien Sablé que l’on dit déjà sur la sellette, n’a évidemment rien arrangé pour Saint-Etienne, qui au lieu de jouer l’Europe, l’objectif annoncé, se retrouve à lutter pour le maintien.

Alors, à qui la faute ? Aux joueurs, sans doute, mais l’entraîneur espagnol est aussi pointé du doigt par son prédécesseur, Christophe Galtier. "Ce que je peux regretter sur un plan personnel – et c’est la première fois que je m’exprime là-dessus –, c’est de lâcher aussi vite l’affaire, a-t-il ainsi lâché. Ça démontre quelque part un manque de force mentale."

"Ça paraissait être un bon choix"

Les dirigeants stéphanois, qui l’ont fait venir de Salzbourg, ont également leur part de responsabilité. Mais l’ancien manager de l’ASSE se montre clément avec eux. "Quand on va chercher un entraîneur étranger, on prend évidemment un risque, a-t-il affirmé. Le risque de l’adaptation et qu’il vienne avec un certain nombre de personnes, ce qui peut créer un problème en interne, dans le staff."

"Il y a eu, à mon avis, beaucoup de candidats. Ils sont allés chercher Oscar Garcia. Ça paraissait être un bon choix au départ, a-t-il ajouté. Mais on lui a collé l’étiquette de l’entraîneur barcelonais et, à la sortie, il n’a pas eu les résultats escomptés." Christophe Galtier, lui, pourrait-il redresser la situation ? Le club n’y pense pas, et lui non plus: "Je crois que j’ai fait mon temps."