Reuters

Monaco revit, Falcao sévit

L'AS Monaco s'est imposée (3-0) samedi face à Strasbourg lors de la 6e journée de Ligue 1, et reprend sa marche en avant après deux matches sans victoire toutes compétitions confondues.

On attendait une réaction du tenant du titre, elle est intervenue samedi après-midi, à l'occasion de la 6e journée de Ligue 1 et de la réception du Racing Club de Strasbourg. Après avoir été humilié à Nice (4-0) et contraint à un match nul sans grande saveur à Leipzig (1-1), le club de la Principauté s'est refait une santé en s'imposant (3-0) devant son public. La troupe de Leonardo Jardim a donc bien géré son retour au quotidien du championnat après le retour de la C1 dans son planning.

Pourtant, le technicien lusitanien n'opère que trois changements dans son onze de départ. Stevan Jovetic, Rony Lopes et Rachid Ghezzal sont chargés de faire oublier Adama Diakhaby, Almamy Touré et Joao Moutinho. Et si les débuts sont quelque peu confus, les Monégasques prennent malgré tout la mesure d'un promu décidé à imposer un défi physique en début de rencontre. Mais la supériorité des partenaires de Kamil Glik, technique comme tactique, est assez vite évidente. Pour preuve, Jovetic, suite à un subtil lob, touche du bois (8e). Et huit minutes plus tard, Falcao rate le cadre. Le temps que le Colombien règle la mire, c'est Rony Lopes qui profite d'un service de son coéquipier en fin de premier acte pour débloquer la situation (1-0, 44e). Le plus dur est fait...

Car sans être étincelante, l'ASM confirmera un peu plus sa supériorité en deuxième période. Et Radamel Falcao reste lui un buteur insatiable, après avoir envoyé le cuir au fond des filets à deux reprises (51e -entaché d'un hors-jeu- et 67). Le Tigre a donc déjà inscrit pas moins de 9 buts en 6 rencontres de Ligue 1, pour seulement 10 tirs cadrés ! Alors que tous les regards sont généralement tournés vers Paris, Edinson Cavani et Neymar, l'international colombien affiche lui des statistiques dignes du grand goleador qu'il fut à Porto ou sous les couleurs de l'Atlético de Madrid, confirmant son retour au premier plan déjà bien entrevu au cours de la saison passée. Et pendant que les Strasbourgeois naviguent toujours aussi dangereusement dans la zone rouge, Monaco revient provisoirement à hauteur du PSG en tête du classement.


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement