Monaco n'avait pas la clé

Monaco n'a pas trouvé la faille samedi à Montpellier (20e journée de Ligue 1). Les spectateurs de la Mosson n'ont eu droit qu'à un pauvre 0-0, ce qui met un coup d'arrêt à la bonne série de l'ASM.

Ce n’est plus la lutte pour le titre qui se joue derrière le PSG, mais bien celle pour la deuxième place. Monaco l’a confirmé en restant gagne-petit à Montpellier, avec un simple point à l’issue d’un 0-0 assez terne. Les Héraultais ont ressorti leur bonne vieille recette de tombeur de gros bras du championnat, en défendant mordicus. Mais avec si peu d’allant offensif, ils ne pouvaient pas viser beaucoup mieux que ce résultat… Quant aux Monégasques, leur effectif reste relativement limité. Surtout quand Radamel Falcao, blessé, manque à l’appel.

Thomas Lemar, titulaire dans sa nouvelle position de n°10, n’a pas suffisamment pesé sur les débats. Devant, Keita Balde n’a pas été en vue non plus. Leonardo Jardim avait aussi choisi de se passer des services de Joao Moutinho ou même Djibril Sidibé, laissés sur le banc au même titre que Jovetic ou Youri Tielemans, qui a lui carrément été écarté de la feuille de match à la dernière minute. Monaco laisse donc l’OM revenir à un point, et surtout Lyon peut doubler l’ASM dimanche en cas de victoire contre Angers.

Fabinho: "C'est bien aussi de ne pas perdre"

Soyons clairs, et vous l’aurez don compris: Montpellier ne s’est pas créé la moindre occasion dans cette rencontre. Les champions de France, eux, auraient pu marquer par Keita Balde en première période (18e). Après le repos, c’est Benjamin Lecomte qui s’est mis en évidence dans le but du MHSC, avec des arrêts sur des frappes de Rony Lopes (49e), Jorge (52e), Lemar (73e) ou Kevin Ndoram (78e), titularisé à la place de Moutinho. Rachid Ghezzal, lui aussi lancé d’entrée, a également vu son coup franc passer juste à côté (89e).

"On a été très solides, à l’image de notre saison", se satisfait Lecomte sur beIN SPORTS. Fabinho, lui, essaie de positiver: "On a eu des occasions, mais on n'a pas réussi à marquer contre cette équipe très solide. C'est toujours dur de jouer contre Montpellier. On est dans une bonne dynamique, avant ce match on avait six victoires de suite, et c'est bien aussi de ne pas perdre." Le milieu de terrain brésilien compte les Coupes nationales. En Ligue 1, les Monégasques avaient fini l’année passée sur quatre succès d’affilée face à Rennes, Saint-Etienne, Troyes et Angers.