Iconsport

Lille sombre malgré... 3 gardiens de but !

Le Losc de Bielsa s'est incliné à Strasbourg (3-0), dimanche, au terme d'une rencontre folle qui a vu Maignan, puis De Préville et Amadou occuper le but lillois.

On ne s’ennuiera pas en Ligue 1 avec Neymar en nouvelle superstar du PSG. On ne s’ennuiera pas non plus devant les rencontres du Losc de Marcelo Bielsa ! L’équipe du "Loco" avait impressionné dans le jeu, dimanche dernier, lors d’une victoire contre Nantes (3-0). Sa deuxième performance fut moins bien brillante. Les Dogues ont concédé beaucoup d’occasions et ont fini par couler sur le terrain de Strasbourg (0-3), dimanche.

Il faut dire que le scénario de la seconde période est dantesque, puisque deux joueurs de champ lillois ont joué au but ! Après les sorties sur blessure de Thiago Mendes (12e) et Kévin Malcuit (19e), l’entraîneur argentin a effectué un changement tactique avant la fin de la première période, en sortant Fodé Ballo-Touré (38e). L’exclusion de Mike Maignan à l'heure de jeu (63e), après une altercation avec Benjamin Corgnet, a tout chamboulé. Nicolas De Préville a enfilé la tunique du 2e gardien, encaissant l’ouverture du score signée Jonas Martin sur corner (74e).

Dans la foulée, l’avant-centre a cédé sa place sur la ligne à Ibrahim Amadou, qui avait déjà joué milieu défensif et défenseur central durant cette rencontre. Le Racing a enfoncé le clou dans la folle ambiance de la Meinau, d’abord sur un penalty discutable transformé par Dimitri Lienard (82e), puis sur une lourde frappe lointaine de Jérémy Grimm (88e). Les promus entraînés par Thierry Laurey offrent eux aussi du spectacle, ils avaient perdu 4-0 à Lyon il y a une semaine.