FEP / Panoramic

Ligue 1 : Monaco, l’histoire d’un sacre en dix statistiques

Sacré hier soir contre Saint-Etienne (2-0), le club de la Principauté a validé une saison exceptionnelle. Retour sur cet exploit en chiffres.

8 - Comme le nombre de titres de l’ASM (1961, 1963, 1978, 1982, 1988, 1997, 2000 et 2017). Le club du Rocher est désormais à égalité avec Nantes. Seuls Saint-Etienne (10) et Marseille (9) devancent encore Monaco.

17 - Entre les deux derniers titres monégasques, 17 ans se sont écoulés. Il s’agit de la plus longue attente pour le club entre deux sacres.

26 - C’est un record : à l’issue de cette saison, Monaco comptera 26 podiums à son actif dans le championnat de France.

4 - Pour le club Rouge et Blanc, c’est d’ailleurs sa quatrième année consécutive dans les trois premiers du championnat (2e en 2014, 3e en 2015, 2016 et champion en 2017). Soit autant que lors des 13 années précédentes.

4 (bis) - Soit le nombre de joueurs de Monaco à avoir conquis le titre de Ligue 2 en 2012/2013 et celui de Ligue 1 cette saison (Danijel Subasic, Andrea Raggi, Nabil Dirar et Valère Germain).

2 - Leonardo Jardim est devenu le second entraîneur portugais à glaner le championnat de France, après Artur Jorge avec le Paris Saint-Germain (1994).

11 - En l’emportant contre les Verts, l’ASM a enchaîné son 11ème succès de rang. Soit autant que le record détenu par Bordeaux sous l’ère Laurent Blanc (2008/2009).

63 - Monaco a inscrit 63 buts uniquement à domicile cette saison. C’est plus que le total domicile/extérieur de 17 autres clubs de l’élite ! Seuls Paris (82) et Lyon (74) parviennent à être au-dessus de ce chiffre.

31 - Monaco a trouvé le chemin des filets sur ses 31 dernières rencontres de L1. La nouvelle plus longue série pour une équipe sur une même saison dans le championnat de France.

92 - Avec 92 unités au compteur à une journée de la fin, Monaco établie son nouveau record personnel depuis la mise en place de la victoire à 3 points. Seul Paris a fait mieux puisque l’an dernier, le club de la capitale totalisait 93 points après 37 journées (96 au total).

Avec OPTA