reuters

Ligue 1 : Ce très cher Vélodrome...

L'Olympique de Marseille prévoit de recruter en grand la saison prochaine. Il prévoit aussi une augmentation des recettes. Et les supporters devront passer à la caisse.

L’heure des projets était de mise ce lundi soir. Avec le grand débat pour la présidentielle évidemment mais également pour l’Olympique de Marseille. Avec un Jacques-Henri Eyraud qui a donné des pistes pour la saison à venir. Avec les conséquences d’un recrutement que tout le monde au club souhaite le plus qualitatif possible. Si le président du club n’a pas livré de nom concernant les cibles olympiennes, il sait que cela induit des efforts financiers.

Et c’est là que les supporters qui se déplacent régulièrement au stade Vélodrome vont soudainement beaucoup moins apprécier les perspectives. "Il va falloir nous aider et être compréhensif par rapport à ce qu’est notre projet. Si on attire des joueurs de grande qualité, il faudra aussi des revenus qui nous permettront de limiter les impacts financiers", a ainsi lâché Jacques-Henri Eyraud sur France Bleu Provence.

 

 

Une aide financière qui a déjà accompagné beaucoup de projets avec les dérives que l’on connaît, notamment en Angleterre. Le président de l’OM essaye donc de rassurer son monde: "Notre volonté n’est pas de mettre en place une politique d’augmentation des prix agressive, c’est d’y aller progressivement tout en sauvegardant la réalité des virages". Une montée progressive qui signifie donc que les tarifs vont monter régulièrement ces prochaines années. 


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement