Lenglet et le Barça voient rouge

Reuters

Les Français du FC Barcelone ont décidément du mal à finir les matches en ce moment... Après Samuel Umtiti en Ligue des champions mardi, c'est Clément Lenglet qui a vu rouge en Liga dimanche. Le défenseur tricolore a laissé ses coéquipiers à 10 contre 11 face à Girona, expulsé pour un coup de coude asséné au visage d'un adversaire dans un duel. Une sanction qui a sans nul doute empêché les Catalans de signer une nouvelle victoire en championnat. Les joueurs d'Ernesto Valverde ont tout de même pris un point (2-2),  mais voient le Real Madrid, vainqueur contre l'Espanyol samedi (1-0), revenir à égalité de points.

Tout avait bien commencé pour le Barça, avec l'ouverture du score de Lionel Messi en début de partie, parfait pour ouvrir son pied gauche sur un service d'Arturo Vidal (1-0, 19e). Une fois Lenglet renvoyé au vestiaire, les choses se sont gâtées. Cristhian Stuani, déjà auteur de 21 buts en Liga la saison dernière, montrait notamment qu'il faisait partie des meilleurs finisseurs d'Espagne. En fin de première période, il trompait d'abord Ter Stegen en duel (1-1, 45e), avant d'envoyer un missile sous la barre de l'Allemand pour boucler une action initiée par Portu (1-2, 51e). Réveillés par l'urgence de la situation, les Barcelonais égalisaient sur un coup de tête lobé de Gerard Piqué, avant de mettre le feu dans les derniers mètres adverses sans succès. 

Ousmane Dembélé, choisi à la mi-temps par Valverde pour être l'objet du remplacement tactique consécutif à l'expulsion de Clément Lenglet, n'a pas pu s'exprimer pendant 45 minutes. Dans trois jours, les Blaugranas tenteront de reprendre leur marche en avant sur la pelouse de Leganes, pendant que le Real aura fort à faire sur la pelouse de Séville.