La Liga - FC Séville : Un coup dur pour Gonalons

Icon Sport

Il y a un peu plus de trois ans, Maxime Gonalons portait pour la dernière fois le maillot de l'équipe de France... A l'époque, le milieu de terrain défensif de l'Olympique Lyonnais était encore perçu comme un joueur capable de se hisser au niveau international et de s'y installer durablement. Après tout, il brillait dans l'entrejeu de son club formateur et avait réussi à honorer huit capes chez les Tricolores réparties sur un peu moins de quatre années. Ce qui n'est pas si mal au regard d'une concurrence toujours accrue, et qui a progressivement pris l'ascendant en même temps que le Gone déclinait.

gonalons


Son départ pour l'AS Rome à l'été 2017 n'y a rien changé. Comme son acolyte Clément Grenier, le milieu de terrain défensif s'est cassé les dents chez les Giallorossi, y disputant malgré tout seize rencontres de Serie A et six matches de Ligue des champions. Ce qui reste un bilan bien plus honorable que l'actuel Rennais... Mais ce n'était pas encore suffisant, et les arrivées de Bryan Cristante ou Steven Nzonzi lui ont indiqué le chemin de la sortie. Son prêt au FC Séville est alors arrivé à point nommé. Et ses débuts au sein d'une formation toujours ambitieuse en Liga, qui dispute par ailleurs la Ligue Europa, avaient été réussis, avec notamment un but sur la scène européenne.

Seulement voilà, alors que l'été touche à sa fin, Maxime Gonalons va devoir prendre son mal en patience... En effet, les Sévillans ont annoncé ce jeudi que leur récupérateur s'était blessé à la jambe droite, suite à un coup reçu à l'entraînement. Le Français "souffre d'une fracture de la tête du péroné de la jambe droite sans déplacement" et va devoir recevoir des soins pendant plusieurs semaines, certainement entre six et huit. C'est la guigne pour le joueur de 29 ans, qui laissera donc le champ libre à Ibrahim Amadou pour concurrencer Roque Mesa et Ever Banega.

Le résumé de la défaite du FC Séville lors du derby :