Reuters

La justice espagnole s'attaque également à Mourinho

Comme son ancien joueur, Cristiano Ronaldo, José Mourinho est dans le viseur du Fisc espagnol, qui lui reproche d'avoir dissimulé 3,3 millions d'euros en 2011 et 2012.

Cristiano Ronaldo et José Mourinho sont dans le même bateau. Comme son ancien joueur, le manager portugais se trouve dans le viseur du Fisc espagnol, qui lui reproche d'avoir dissimulé une partie de ses revenus en 2011 et en 2012, à l'époque où il dirigeait le Real Madrid.

D'après les informations d'El Pais, le "Special One" aurait caché un peu plus de 3,3 millions d'euros en utilisant, selon le procureur, une structure d'entreprise "afin de rendre opaques les revenus de ses droits d'image."

Ce n'est pas la première fois que le nom de Mourinho est cité dans une affaire de fraude fiscale. Fin 2016, le Portugais, tout comme Cristiano Ronaldo, avec qu'il partage le même agent (Jorge Mendes), s'est retrouvé épinglé par Football Leaks, qui l'accusait d'avoir dissimulé aux autorités espagnoles et britanniques pas moins de 12 millions d'euros, en Suisse, par l'intermédiaire d'un montage offshore.

En juillet 2014, la justice espagnole avait prévenu Mourinho qu'elle allait enquêter sur ses déclarations d'impôts portant sur la période 2010-2013. En 2015, selon El Pais, il avait reconnu son erreur concernant une partie de ses droits d'image et accepté de payer une amende d'1,1 million d'euros.


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement