Griezmann dans le gotha mondial

Reuters

A peine était-il reversé en Ligue Europa l'été dernier après avoir été éliminé par Chelsea et l'AS Rome dans le groupe C de la Ligue des champions, que déjà l'Atlético de Madrid était désigné comme le grandissime favori à la victoire finale dans cette épreuve, ce qui a été confirmé mercredi dernier à Lyon, avec un succès tranquille (3-0) au détriment de l'Olympique de Marseille en finale. Pour ce grand rendez-vous, Antoine Griezmann a répondu présent, signant un doublé précieux au détriment de son compatriote Steve Mandanda.

C'est aussi vrai que j'ai beaucoup appris au côté de Simeone. Je suis un meilleur joueur grâce à lui"

Antoine Griezmann

A l'issue de la partie, l'UEFA lui a remis le trophée d'homme du match, une nouvelle distinction personnelle après celle de meilleur joueur du dernier Euro avec l'équipe de France. Sauf que cette fois-ci, il y a la récompense collective au bout. "C'était un rêve pour moi de remporter un trophée avec l'Atlético, avec Diego Simeone, mes amis et coéquipiers, a expliqué l'international à ESPN. C'est aussi vrai que j'ai beaucoup appris au côté de Simeone. Je suis un meilleur joueur grâce à lui". Des déclarations qui sonnent comme un message d'adieu, à l'heure où son départ des Colchoneros semble inéluctable, le FC Barcelone l'attendant à bras ouverts.

Mais, plus surprenant, l'ancien joueur de la Real Sociedad est allé encore plus loin dans son raisonnement. Habituellement si discret et humble, Antoine Griezmann, en rendant un nouvel hommage à son coach, a déclaré: "Je fais partie des trois meilleurs joueurs du monde grâce à lui". Le Français serait donc, de son propre aveu, dans l'ombre de Lionel Messi et Cristiano Ronaldo au sommet. Pourtant, et même si ce n'est pas forcément une référence à proprement parler, "Grizi" n'a par exemple été qu'une seule fois convié sur le podium d'un Ballon d'or (2016), au contraire d'un Neymar, et n'a évidemment pas le palmarès étoffé de ses deux illustres aînés.