Reuters

Bale retrouve le sourire

Discret lors de la présaison, Gareth Bale a été le principal artisan de la première victoire du Real Madrid en Liga, dimanche face au Deportivo (0-3).

On l’a bien compris aujourd’hui, le Real Madrid est une impressionnante machine à gagner, menée de main de maître par Zinedine Zidane. Les talents sont nombreux. Prenez le cas de Gareth Bale. Envoyé sur le banc en fin de saison dernière et moribond en préparation, même en l’absence de Cristiano Ronaldo, le gaucher gallois n’a pas marqué en Supercoupe d’Espagne contre le Barça, dimanche dernier, mais s’est rattrapé lors de la première rencontre en Liga, à La Corogne (0-3).

Gareth Bale a formé un trio complémentaire avec Karim Benzema et Isco dans le 4-4-2 losange des Merengues. L’international français a servi l’ancien de Tottenham sur un plateau pour l’ouverture du score face au Deportivo (20e). Après un but de Casemiro sur un centre de Marcelo (27e), Gareth Bale a mis les siens à l’abri en offrant le 3e but à Toni Kroos à l'heure de jeu (62e). Une faute dans la surface de Daniel Carvajal aurait pu ternir ce résultat, mais l'avant-centre adverse, Florin Adone, n'a pas cadré son penalty (89e).

Après cette première victoire pleine de maîtrise au Riazor, le champion en titre, déjà leader (en attendant les 2 derniers matches de lundi), fera néanmoins sans "CR7" (encore suspendu 3 matches) ni Sergio Ramos dimanche prochain contre Valence, à Bernabéu. Le défenseur central a en effet écopé d’un second avertissement synonyme de carton rouge, pour un coup de coude dans un duel aérien, en fin de match (92e). De quoi enrayer la machine ? Probablement pas…


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement