Le costume de Papadakis s’était déjà détaché aux Europe…

Reuters

Devancés d’un rien par les Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir alors que l’or olympique de la danse sur glace était sans conteste à leur portée (205,28 points contre 206,07 au final), Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont peut-être payé là l’incident de costume qui lors du programme court a pu les déstabiliser quelques secondes.

Cet accroc fatalement rageant, la patineuse française a accepté de l’évoquer à nouveau ce samedi, à la veille de la cérémonie de clôture qui la verra porter le drapeau tricolore au côté de son partenaire de glisse. Avec une révélation pour le moins étonnante…  "C'était déjà arrivé lors d'un entraînement aux Championnats d'Europe à Moscou (mi-janvier, ndlr), concède-t-elle dans des propos ainsi relayés par Europe 1. Et comme c'était arrivé une fois, on s'est dit: 'On ne va pas prendre de risques, on va la coudre'. On l'a cousue mais ça n'a pas suffi. Les pressions sont parties, les points sont partis !"

La couture a cédé et la jeune femme a bien failli se retrouver à demi-nue sur la glace… "Savoir que tu travailles sur une performance sportive et artistique et que tu es connue parce que ton haut s'est enlevé, c'est un peu dur, déplore-t-elle. Sur le coup, c'était un peu chiant, voire un peu humiliant !" Et de conclure, fataliste: "Maintenant, c'est passé, on n'a pas d'autre choix que de l'accepter… Ça restera toujours un truc dont je n'ai pas forcément envie de me rappeler."