Encore de l'or pour Bochet !

Reuters

La moisson tricolore se poursuit à Pyeongchang. Après deux jours de compétition, l’équipe de France paralympique compte déjà six médailles. Et ce n’est pas fini… Pour l’instant, la reine de ces Jeux se nomme Marie Bochet. Au lendemain de son sacre sur la descente de ski alpin, la Savoyarde (24 ans) a de nouveau raflé le Graal dimanche, cette fois dans l’épreuve du Super G.  

La native de Chambéry, tenante du titre, a devancé de 0"27 l’Allemande Andrea Rothfuss, pourtant en tête aux trois chronos intermédiaires, et de 2"37 la Canadienne Alana Ramsay. "Il a fallu s'accrocher jusqu'au bout pour aller la chercher cette médaille !", s’est-elle réjoui sur Twitter. La voilà désormais riche de six médailles d’or, après les quatre ramenées de Sotchi en 2014.

Arthur Bauchet a lui aussi récidivé. Comme la veille en descente, le jeune skieur varois (17 ans) a fini deuxième du Super G debout, encore une fois derrière le Suisse Theo Gmur. Prometteur, lui qui vit en Corée du Sud ses premiers Jeux. Enfin, en fauteuil, Frédéric François s’est hissé sur le podium, obtenant le bronze derrière le Canadien Kurt Oatway et l’Américain Andrew Kurka.