Les Bleues montent en puissance

Icon Sport

Oublié le début de championnat du monde poussif. Les Bleues montent en puissance dans cette compétition. Les voilà qualifiées en demi-finale au sortir d'un match particulièrement abouti devant le Monténégro (25-22). A Leipzig, l'équipe de France a maîtrisé son sujet, forte d'une défense de fer et d'une gardienne, Amandine Leynaud, joueuse du match avec ses 13 parades.

Encore endormies durant l'entame de match, un peu à l'image de leur tournoi, les Bleues ont rectifié le tir au bout de 10 minutes en passant un 5-0 au Monténégro et parvenant à trouver du rythme offensivement. Les Tricolores ont dominé et rejoint logiquement les vestiaires avec deux longueurs d'avance (12-10). Sûres de leur force, elles n'ont plus jamais lâché cet avantage, le creusant même pour éviter toute frayeur dans ce quart de finale.

France-Suède en demi-finale

"On les a bien gérées, on les a dominées, a apprécié Olivier Krumbholz au micro de beIN SPORT. Une Amandine (Leynaud, ndlr) de feu nous a rassurées et en attaque, on commence à trouver de bonnes positions, notamment vers l'extérieur. Avec de la vitesse, ça commence à être sympa. On a alterné et il y a eu de la lucidité."

Les Tricolores défieront la Suède à Hambourg, vendredi, pour une place en finale. "Être en demi-finale, ce n'est que du bonheur, a également savouré le sélectionneur. On a nos armes, il faut maintenant totalement se libérer et prendre confiance." Ce sera nécessaire face à de redoutables Suédoises. Mais les Bleues en sont capables !