REUTERS

Championnat du monde de hand : La Croatie à quitte ou double

A J-2 du début du Mondial de handball en France, Xavier Hamel, journaliste beIN SPORTS, fait le point sur les ambitions de la Croatie.

L’objectif

"C’est une équipe historique, qui a suivi la Yougoslavie qui a été titrée dans les années 80. Elle a gardé une ossature forte et c’est certainement la rivale historique de l’équipe de France. C’est une équipe qui, sur le papier, est très forte et annoncée comme l’une des favorites. Mais il y a toujours des petites tensions internes car certains joueurs ne s’entendent pas avec le sélectionneur (Zeljko Babic), ce qui est encore le cas cette fois. La Croatie est très complète. Il y a encore deux très bons gardiens (Ivan Stevanovic et Ivan Pesic). Elle a toujours été forte en défense et possède des créateurs en demi-centres qui font le jeu. Là encore, c’est l’un des meilleurs joueurs du monde : Domagoj Duvnjak qui joue à Kiel (Allemagne). Toute l’équipe s’articule autour de lui.

C’est une équipe qui sait jouer avec ses ailiers, avec son pivot et qui a des bons shooteurs. Il y a assez peu de faiblesses. Si mentalement, les Croates sont au top, cela sera une équipe sera redoutable mais s’il y a des tensions internes, elle pourrait se déliter. Après des Jeux Olympiques un peu décevants, Zeljko Babic avait dit qu’il s’en allait. Tout le monde avait acté son départ et, finalement, il y a eu un retournement de dernière minute et il est resté. Il y a des joueurs qui étaient contents de le voir partir…

L’équipe type

Le joueur à suivre

Domagoj Duvnjak, c’est le capitaine, l’âme de cette équipe. C’est lui qui fait jouer ses partenaires, qui a le plus d’expérience et qui a marqué le plus de buts. Il a été élu meilleur joueur du monde en 2013. C’est le joueur emblématique auquel il faudra faire très attention car, s’il est en forme, il pourra emmener ses partenaires très loin."