Rétro Coupe du monde : Ronnie donne le tournis aux Anglais

Les Coupes du Monde se suivent mais ne se ressemblent pas. Ronaldinho en est le parfait exemple. En 2002, pour son premier Mondial, en Corée du Sud et au Japon, Ronnie a montré tout son talent, à 22 ans, bien aidé par ses deux compères d'attaque : Rivaldo et Ronaldo. A eux trois, 15 des 18 buts de la Seleçao lors de la compétition. Après un petit but lors des poules face à la Chine, il sera l’auteur de l’un de ses plus beaux chefs d’œuvre face à l’Angleterre de David Beckham.

Comme à son habitude, il régale par sa technique, sa vitesse avec le ballon, tout cela avec le sourire. Alors mené 1-0, à la suite d'un but de Michael Owen, le Brésil s’en remet à son génie, encore pensionnaire du Paris Saint-Germain. Dans le temps additionnel de la première période, Ronaldinho part de son camp, prend de vitesse Ashley Cole et Paul Scholes, avant de servir sur orbite Rivaldo dans la surface de réparation, qui égalise.

Cinq minutes après le retour des vestiaires, il se charge d’un coup franc totalement excentré sur la droite à environ 35 mètres du but de David Seaman. Le voyant légèrement avancé, le génie brésilien tente sa chance et trouve la lucarne de l’ancien gardien d’Arsenal, désabusé. Un moment de frénésie, qui sera calmé quelques minutes plus tard, par l’expulsion du Parisien, le privant ainsi de la demi-finale face à la Turquie.

 

De retour dans le onze de départ de Luiz Felipe Scolari pour la finale, il finira par remporter avec sa sélection une cinquième Coupe du Monde face à l'Allemagne grâce à un doublé de Ronaldo. Une performance qui ne sera pas rééditée en 2006, malgré son titre en Ligue des Champions avec le FC Barcelone, quelques semaines plus tôt au Stade de France. Le Brésil se fera sortir par l'équipe de France, où Zinédine Zidane crèvera l’écran lors de cette rencontre devenue mythique pour les Français.