Reuters

Pas de prime de qualification pour les Bleus

Il fut un temps où une qualification pour une Coupe du monde ou un Championnat d’Europe était synonyme de petite enveloppe pour les membres de l’équipe de France. Ce temps est révolu et Noël le Graët, le président de la FFF, n’entend pas déroger à la règle alors que les Bleus viennent de décrocher leur sésame pour le Mondial 2018 en Russie.

Selon le système désormais en vigueur, les internationaux tricolores ne bénéficient plus que de primes attribuées dans le cadre de la compétition-même, et ce en fonction des objectifs définis en amont. Des bonus auxquels s’ajoutent les droits à l’image inhérents aux sponsors de la sélection nationale.

Lors de l’Euro 2016, par exemple, il était prévu que les Bleus débloquent une prime en cas de qualification pour les quarts de finale. Finalistes malheureux de l’épreuve face au Portugal, ils ont finalement empoché quelque 250 000 euros chacun.     


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement