Les Français sont complètement « foot » !

Reuters

La popularité des Bleus toujours et plus que jamais au sommet : 8 Français sur 10 ont une bonne image des Bleus avant leur 3ème finale de Coupe du Monde

8 Français sur 10 (79%) disent toujours avoir une bonne opinion de leur équipe de France de football. C’est quasiment le double de la popularité mesurée après le soporifique et interminable France-Danemark (à l’époque la popularité des Bleus avait chuté à 50%).

Avec près de 80% de popularité, nous atteignons la limite ultime enregistrée sur nos indicateurs depuis ces dernières années : les Bleus étaient déjà à 80% de popularité après le quart de finale contre l’Uruguay et à 81% après la victoire en demi-finale de l’Euro face à l’Allemagne il y a deux ans.

L’engouement populaire est complètement fou : les trois-quarts des Français regarderont la finale dimanche prochain et celle-ci génèrera un véritable tsunami humain dans nos rues si elle aboutit à une victoire de la France

Plus spectaculaire encore ce simple match de football mobilisera physiquement des millions de personnes et provoquera un véritable tsunami humain : en effet plus d’un Français sur dix (12%) – soit 5 millions d’adultes – regardera ce match « outdoor » et en convivialité en allant dans un bar (4%) ou devant un écran géant (8%).

Mais c’est surtout après une éventuelle victoire que la folie s’exprimera : un quart (25%) de nos concitoyens – plus de 12 millions d’adultes – compte bien sortir dans les rues pour communier avec le peuple de France dans une joie qui promet d’égaler voire de dépasser celle de 1998.

Enfin ! Les Bleus de 2018 rivalisent avec ceux de 1998 : 2 Français sur 3 estiment (64%) déjà que ces Bleus-là leur ont apporté autant (47%) voire plus(17%) d’émotions que leurs illustres prédécesseurs d’il y a 20 ans.

Juste avant le début de la Coupe du monde, notre baromètre sport du 3 juin dernier portait sur la comparaison à 20 ans d’écart des Bleus de 98 par rapport à ceux d’aujourd’hui ; malgré une popularité pas si mauvaise (67%) avant le début de la compétition, les Bleus d’aujourd’hui se faisaient écraser à plates coutures par leurs aînés d’il y a 20 ans. Le mois dernier, les Français étaient ainsi largement convaincus que l’équipe de 98 était « plus forte défensivement» (77%) et « offensivement » (65%), « plus talentueuse » (72%) et, globalement, « meilleure tactiquement » (72%) que celle d’aujourd’hui.

Après les matchs réussis face à l’Argentine, l’Uruguay et la Belgique, un revirement à 180° s’est opéré dans l’opinion : désormais, près des deux-tiers des Français (64%) estiment que les hommes de Deschamps leur ont apporté autant (47%) voire plus (17%) d’émotions que les hommes de Jacquet.

8 Français sur 10 pensent que la France va battre la Croatie dimanche prochain et remporter ainsi sa deuxième Coupe du Monde

Interrogés sur l’issue de la rencontre de dimanche, plus des trois-quarts des Français (76%) pronostiquent une victoire de la France face à la Croatie. Seulement 14% de nos concitoyens pensent que la Croatie gagnera à l’issue du temps réglementaire et 10% renvoient la décision à une angoissante séance de tirs aux buts.

Mais attention, les Français ne voient pas du tout la réédition d’un score fleuve en finale comme en 1998 (3-0 face au Brésil). Une fois de plus dans cette compétition, les Français pensent que ce sera TRES difficile : plus d’un Français sur deux (52%) imagine la France l’emportant avec un but d’écart, pronostiquant le plus souvent, soit un « 2-1 » (37% des pronostics), soit un « 1-0 » (15% des pronostics).

Alors que le trophée n’est pas encore acquis, les Français pensent déjà que le parcours des Bleus permettra à nos concitoyens de se sentir « fiers d’être Français » (76%), « d’oublier leurs soucis du quotidien » (63%) voire même de « renforcer le lien social et la fraternité dans le pays » (51%)

Si, comme les Français le pensent, les Bleus l’emportent bien face à la Croatie dimanche prochain, ils feront bien plus que de susciter une immense joie et une marée humaine dans le pays. C’est que nous avions observé en 1998, où la victoire avait fortement impacté le moral économique de nos concitoyens, leur confiance en l’avenir, et, accessoirement les cotes de popularité du Président et du Premier ministre de l’époque. D’ores et déjà, alors même que la victoire finale n’est pas (encore) là, nos concitoyens sont persuadés que le parcours des Bleus permettra aux Français de se « sentir fiers d’être Français » (76%) et même « d’oublier leurs soucis du quotidien » (63%).

Dans une moindre mesure, une nette majorité de Français (55% vs 44%) pense aussi que ce parcours aura un impact durable sur l’intérêt de nos concitoyens pour le football.

Mais surtout, impact encore plus fou pour du foot, un peu plus d’un Français sur deux (51% vs 48%) pense que ce parcours permettra de « renforcer le lien social et la fraternité dans notre pays ». Le fameux effet « black-blanc-beur » de 98… De fait, même si à l’époque, cet effet n’a pas duré des années (21 avril 2002), il a bien été mesuré dans la foulée de la victoire face au Brésil, en même temps que la hausse de tous les indicateurs de confiance.

Kylian Mbappé ballon d’or ?! Pour les Français il est, de loin, le meilleur joueur de cette coupe du monde, loin devant les CR7, Messi, Neymar etc.

Quel est le joueur qui réussit la meilleure Coupe du monde ? Un brin chauvin, les Français citent aux trois premières places des joueurs de l’Equipe de France.

Mbappé (40%), Lloris (25%) et Kanté (11%) occupent forment le podium selon les Français, loin devant les stars mondiales telles que CR7 (4% seulement citent le dernier ballon d’or), Messi ou Neymar (3% chacun).

Luka Modric lui est encore en lice pour un titre mondial… il n’est pourtant cité -lui aussi- que par 3% de nos concitoyens. Espérons qu’ils ne changent pas d’avis après son match dimanche prochain.

Mais il y a encore mieux que Mbappé pour les Français : le roi Deschamps ! 89% de ses concitoyens pensent que c’est à lui que nous devons le brillant parcours de l’Equipe de France

Le sélectionneur a toujours bénéficié d’une cote très particulière auprès des Français, même lorsque ses joueurs décevaient par leurs résultats (qualification « ric-rac » en 2014 ou matchs de poule poussifs cette année) ou leur attitude (affaire de la « sextape » Valbuena-Benzema).

Aujourd’hui le basque est perçu comme le grand artisan du parcours d’ores et déjà très réussi de l’équipe de France. 9 Français sur 10 (89%) pensent ainsi que « DD » a joué un rôle important et même TRES IMPORTANT (57% le qualifient ainsi) dans le parcours des Bleus. Les amateurs de foot, eux, en sont même tous persuadés (96% jugent son rôle « important » dont 67% « très important »).

Si dimanche prochain la France l’emporte, il deviendra une icône absolue pour tout un peuple.