Icon Sport

Les Bleuets enchaînent

Pour son cinquième match des éliminatoires de l'Euro 2019, l'équipe de France U21 a signé une cinquième victoire, cette fois en Slovénie (1-3).

Cette génération menée par Sylvain Ripoll devrait profiter de talents comme Kylian Mbappé ou Kingsley Coman, sans oublier Benjamin Pavard, qui a commencé la campagne de qualification pour la prochain Euro mais a rejoint les attaquants du Paris Saint-Germain et du Bayern Munich chez les A. Néanmoins, l’équipe de France U21 reste impériale dans le groupe 9 des éliminatoires du rendez-vous européen de 2019. Lundi soir, les Bleuets l’ont emporté aisément en Slovénie (1-3).

Ce succès est important, à double titre. D’une part les Tricolores enregistrent ainsi un cinquième succès en autant de rencontres, et d’autres parts ils renvoient un adversaire direct à cinq points derrière au classement. Autrement dit, Lucas Tousart et ses coéquipiers ont toutes les cartes en mains pour enfin ramener l’équipe de France à l’Euro Espoirs, ce qui n'a plus été fait depuis 2006. Toutefois, encore une fois, un retard à l’allumage est venu sanctionner la troupe de l’ancien coach du FC Lorient. Comme contre le Kazakhstan, le Monténégro ou au Luxembourg, les Bleuets ont été menés au score avant de réagir. Surpris par une réalisation de Tucic contre le cours du jeu (21e), les Tricolores ont réussi à réagir rapidement.

Et cette fois-ci, ce n’est pas le très prolifique Martin Terrier qui a fait des siennes, mais le prometteur Moussa Dembélé, muet depuis le début de ces éliminatoires. L’attaquant du Celtic Glasgow s’est offert un triplé, remettant d’abord son équipe en selle en transformant un penalty généreusement offert par le corps arbitral (34e). Puis l’ancien Parisien a fait parler son talent, d’abord à la 41e, puis sur une merveille de frappe enroulée du droit avant le repos (45e+1). En seconde période, la star du jour s'est offert deux nouvelles opportunités mais n'a pu gonfler son compteur personnel avant d'être remplacé. Néanmoins, l'essentiel est ailleurs. Les Bleuets gagnent, et s'ils négocient bien les rendez-vous de mars prochain au Kazakhstan et au Monténégro, l'Euro 2019 se rapprochera encore plus.


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement