Chiellini accuse Guardiola

Reuters

Pour Giorgio Chiellini, Pep Guardiola n'est pas pour rien dans les mauvais résultats de la sélection italienne, privée de Coupe du monde en Russie.


Près de trois mois après l’échec de la Squadra Azzura dans la course à la Coupe du monde 2018, Giorgio Chiellini n’a toujours pas digéré. Et l’idée de devoir regarder le Mondial à la télé le révulse toujours autant. "Ça va être comme si j’avais un poignard dans l’estomac. Ça ne va pas être un bon mois. Je vais regarder un peu et suivre les scores mais je ne peux pas m’imaginer m’asseoir devant la télé et regarder la Coupe du monde à la maison", a-t-il ainsi confié dans les colonnes du Daily Mail.

Une absence si douloureuse 

L’absence de l’Italie à la Coupe du monde est donc toujours autant douloureuse et pour Giorgio Chiellini, le premier responsable de cet échec n’est autre que… Pep Guardiola. L’ancien entraîneur du Barça, passé ensuite par le Bayern Munich et désormais à la tête de Manchester City n’a pourtant que peu de rapport avec la Squadra Azzura mais à en croire le défenseur de la Juventus Turin, il n’en a pas moins inspiré les coachs transalpins. Pour le plus grand malheur du football italien…

"Pep Guardiola a ruiné le défenseur italien"

Giorgio Chiellini

"Pep Guardiola a ruiné le défenseur italien, a ainsi affirmé le défenseur turinois. C’est un entraîneur fantastique avec un esprit fantastique, mais les entraîneurs italiens ont essayé de le copier sans avoir les mêmes compétences et dès lors depuis dix ans, nous avons perdu notre identité." "Nous avons perdu notre identité des Maldini, Baresi, Cannavaro, Nesta, Bergomi, Gentile, Scirea... entre 1984 et 1995, nous avons seulement eu Bonucci, a-t-il renchéri. En 10 ans, nous n’avons pas lancé un bon défenseur, J’espère que nous relancerons le football italien. Le résultat de la non-qualification à la Coupe du Monde est la preuve de notre problème."