Les Bleues maîtrisent leur sujet

Icon Sport

Les Bleues ne sont pas encore en demi-finales de "leur" Euro, loin de là. Mais si elles jouent comme face au Danemark, jeudi à Nantes, il y a de grandes chances qu’elles y soient. Ce premier match du tour principal, l’équipe de France féminine l’a maîtrisé. "On a fait une entame un peu poussive mais ensuite, on a déroulé", a ainsi parfaitement résumé une Grâce Zaadi en réussite au tir (avec 4 buts à 100%), au micro de beIN SPORTS.

Si les Danoises ont effectivement accroché leurs hôtes pendant près de dix minutes, elles n’ont pas résisté au coup de chaud des filles d’Olivier Krumbholz, emmenées en attaque par Estelle Nze Minko (6/6) et portées en défense par une Amandine Leynaud "exceptionnelle, au sommet de son art" (43% d’arrêts, 12/28), dixit le sélectionneur tricolore. A la mi-temps, l’écart était fait et rien n’a ensuite enrayé la mécanique bleue (17-11, 30e).

"C’est très satisfaisant, s’est réjoui Olivier Krumbholz. On a été calmes en attaque, on a perdu moins de ballons. Et en défense, dans les montées de balle, on a été très bons. C’est donc un excellent résultat, avec en plus de bonnes performances individuelles et sans blessé. C’est tout bonus." Une montée en puissance que les Françaises devront confirmer dès samedi (15h) contre la Suède, puis mercredi prochain (21h) face à la Serbie.