joueurs

Euro 2016 : Notre équipe type des 8èmes de finale

L’excellent match de Buffon, le récital de Hazard, le doublé de Griezmann ou encore la combativité de Sigurdsson : retrouvez notre équipe type des 8èmes de finale.

 

 

Gianluigi Buffon (Italie)

Lukasz Fabianski (Pologne) ou David De Gea (Espagne) se sont brillamment distingués, mais le lauréat au poste de gardien de but est Gianluigi Buffon. Le gardien italien a été excellent comme toujours. Son arrêt face à Piqué en fin de match a permis à l’Italie de s’imposer.

Bacary Sagna (France)

Souvent critiqué, Bacary Sagna a été irréprochable face à l’Irlande. Très solide défensivement, le latéral de City s’est distingué en délivrant un excellent centre sur la tête de Grizmann. Rien à dire.

Jerome Boateng (Allemagne)

Il fait partie des meilleurs défenseurs centraux du monde. Il le confirme match après match avec l’Allemagne. Impassable derrière, Boateng a surtout fait admirer sa technique. Ses transversales sont toujours réussies. Et pour couronner le tout, c’est lui qui ouvre le score d’une volée parfaite.

Giorgio Chiellini (Italie)

Avec lui, la défense italienne est sereine. Le colosse de Turin a écœuré son coéquipier en club, Morata. Buteur opportuniste, Chiellini a joué un rôle essentiel lors du succès italien. Sa grinta a éteint le jeu espagnol.

Mattia De Sciglio (Italie)

C’est la belle surprise de l’Italie. Positionné à gauche, De Sciglio s’est montré impérial défensivement, bloquant parfaitement les couloirs. Ses relances ont souvent été justes.

Gylfi Sigurdsson (Islande)

L’homme à tout faire de Swansea fait partie des héros islandais face à l’Angleterre. Il a colmaté les brèches et récupéré un nombre incalculable de ballons. Un très grand match dans l’entrejeu.

Axel Witsel (Belgique)

Moyen en début d’Euro, le milieu du Zenit monte en régime. Il a été très bon lors du récital belge face à la Hongrie. Dans tous les bons coups, il a parfaitement assuré le lien entre le milieu et l’attaque.

Eden Hazard (Belgique)

Un peu critiqué pour son début d’Euro poussif, Hazard a apporté une réponse forte face à la Hongrie. Le milieu de Chelsea a brillé en étant buteur et passeur décisif. Un véritable poison qui a eu raison des joueurs hongrois.

Antoine Griezmann (France)

Sa tête parfaite a sonné la révolte pour les Bleus. Eteint en première mi-temps, Griezmann a pris feu au retour des vestiaires. Auteur d’un doublé, il a aussi provoqué un rouge. Enorme

Jakub Blaszczykowski (Pologne)

Encore une fois buteur, le joueur prêté à la Fiorentina la saison dernière est l’homme fort de l’attaque polonaise. Vif et présent dans tous les bons coups, Blaszczykowski a aussi été excellent dans le travail défensif.

Mario Gomez (Allemagne)

Depuis que Low l’a repositionné dans l’axe de l’attaque, l’Allemagne va mieux. Il a apporté un équilibre aux coéquipiers de Kroos. Encore une fois buteur, Gomez a parfaitement joué son rôle de point d’appui.