Sidibé a digéré son manque de temps de jeu

Reuters

Alors qu'il devait aborder le tournoi dans la peau d'un titulaire, Djibril Sidibé a finalement vécu la dernière Coupe du monde dans la peau d'un remplaçant, la faute à une blessure et à l'éclosion de Benjamin Pavard.

"J’aurais aimé jouer davantage. Les circonstances ont fait que..., reconnaît le latéral droit de l'AS Monaco sur RMC Sport. D’être dans ce groupe-là, ce collectif, cette communion… Aller chercher ce que d’autres équipes auraient voulu obtenir, c’est ma plus grande satisfaction. J’ai plein d’objectifs, individuels, collectifs. J’ai envie de prendre du plaisir, de soulever des trophées. Ce sont des ambitions. Après, sur le terrain, il ne suffit pas de parler, il faut agir".