Pas de tour d'honneur pour Lecomte, qui aurait été "mal à l'aise"

Icon Sport

Benjamin Lecomte, comme Benoît Costil, n'était pas de la cérémonie pour célébrer la Coupe du monde 2018, dimanche au Stade de France après la victoire face aux Pays-Bas (2-1 en Ligue des nations, deuxième journée du groupe 1 de la ligue A).

"Il faut savoir se détacher, explique le gardien de Montpellier à RMC. On n'est pas champions du monde, c'est leur récompense à eux, ils sont allés la chercher ensemble. Même si on m'avait proposé le tour d'honneur, je n'y aurais pas participé. J'aurais été mal à l'aise."

Lecomte a été appelé par Didier Deschamps pour pallier au forfait de Hugo Lloris, alors que Costil avait déjà été sélectionné en remplacement de Steve Mandanda.