Le Graët regrette avoir "perdu de vue" Thierry Henry

Dans deux jours, mardi prochain à Saint-Pétersbourg, l’équipe de France et la Belgique ont rendez-vous en demi-finale de la Coupe du monde. Comptant parmi les adjoints de Roberto Martinez, Thierry Henry sera alors dans le camp des Diables Rouges. Un constat qui visiblement contrarie un peu la Fédération française de football.

"On l'a un peu perdu de vue, il a peu de contacts avec la Fédération", déplore Noël Le Graët dans des propos relayés ce dimanche par Europe1. "C'est la vie qui est comme ça. Il est en Angleterre depuis longtemps, j'ai moi-même très peu de contacts avec lui."

Et le président de la FFF de fermer sa parenthèse sur une note un peu plus positive. "Il a donné à cette équipe une envie d'attaquer. Les attaquants viennent le voir. Il est estimé. Il a choisi peut-être la bonne solution, être adjoint, comme l'a fait Zidane il y a quelques années. C'est sûrement mieux dans un premier temps d'être adjoint d'une équipe nationale, même s'il espérait Arsenal. Il a sûrement une carrière d'entraîneur devant lui."