Metz et Lorient avancent en duo

Reuters

Dans son malheur – relatif – de la défaite de lundi à domicile, face à Auxerre, Metz avait la chance de rejouer très vite. A Châteauroux, les joueurs de Frédéric Antonetti se sont relancés en l’emportant 2-1, même si ça n’a pas été de tout repos avec l’ouverture du score rapide de la Berrichonne, dès la 12e minute. Mais dans la foulée, les Messins ont bénéficié d’un penalty assorti d’un carton rouge, ce qui leur a donc permis de disputer 75 minutes en supériorité numérique. Malgré tout, il leur a fallu attendre la 65e et un but de Niane pour se rassurer.

Derrière, c’est Lorient qui fait la bonne opération du soir en l’emportant face au Paris FC (2-1). Là, c’est clairement au forceps que les Merlus ont enchaîné leur deuxième victoire de suite, en inscrivant le but décisif à la 89e par Wissa. Les Bretons, qui avaient gagné à Béziers la semaine passée, prennent la deuxième place – toujours à trois points de Metz – en attendant le résultat de Brest, qui sera naturellement favori lundi soir chez lui contre la lanterne rouge Nancy. Et de Lens, qui joue son derby samedi à Valenciennes (et qui se retrouve virtuellement à cinq points de Metz).

Antonetti: "Ne pas banaliser la victoire"

A Metz, Frédéric Antonetti veut savourer (sur beIN SPORTS): "Il ne faut pas banaliser la victoire, c’est notre 10e. Parfois, c’est dans la douleur. Si on ne retient que le dernier quart d’heure, ça nous laisse un petit goût d’inachevé. On s’est mis tout seuls dans la difficulté, on a perdu des ballons bêtement. L’équipe à 10 se sublime, à 11 on se relâche et on croît que ce sera facile… Ça arrive souvent de se faire piéger, mais là ça n’a pas été le cas grâce à notre gardien. Il faut quand même se mettre plus vite à l’abri, quand on maîtrise autant."

Le rythme s’accélère en haut, avec aussi la victoire de Grenoble devant Ajaccio (2-0). Les Isérois sont cinquièmes à deux points de Lorient, et c’est donc un petit groupe qui commence à se détacher dans les places de tête. Les Lensois, par exemple, seraient très bien inspirés de mettre fin à leur début de spirale négative après deux défaites de suite. A l’inverse, le Red Star s’enfonce assez durement à la 19e place en bas de tableau, après sa défaite 3-0 à domicile (ou plus exactement à Beauvais) contre Béziers.