Reuters

Bardet dénonce "les comptes d'apothicaire"

Vainqueur la veille à Peyragudes, Romain Bardet n'a pas tenté le diable vendredi lors de la 13e étape entre Saint-Girons et Foix.

S'il a peu testé ses rivaux, le leader d'AG2R-La Mondiale, troisième au général à 25 secondes de Fabio Aru et à 19 de Chris Froome, regrette le retour à la cinquième place de Mikel Landa (à 1'09''), qui renforce la Sky.

"C'était une étape très tactique, plus que physique, parce qu'il y a eu un gros marquage entre les premiers du général. C'est dommage qu'il y ait déjà des comptes d'apothicaire en deuxième semaine et on fait revenir dans le match des coureurs qu'on avait réussi à distancer. J'espère qu'on ne s'en mordra pas les doigts à Paris", a ainsi confié le Français, qui dit avoir "du mal à comprendre la stratégie de certains coureurs. Chacun défend ses intérêts". Le grimpeur auvergnat vise-t-il le maillot jaune Fabio Aru, qui a laissé partir Mikel Landa ? Ou Rigoberto Uran, 4e au général et plutôt attentiste ?


Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité

beinsports.com est financé par la publicité, ce qui nous permet de vous proposer nos contenus gratuitement