Coupe De France - Hantz prend sur lui


Frédéric Hantz n'a pas voulu insister de manière précise sur les défaillances de ses joueurs, après l'élimination des Messins aux tirs au but contre Caen mercredi soir, en huitièmes de finale de Coupe de France. Il a néanmoins eu du mal à cacher un vrai agacement, et on ne peut s'empêcher de penser que la "panenka" ratée de Boulaya - qui a offert la qualification à Caen - a fait déborder le vase.

"C'est une très, très grosse déception, sur certaines attitudes..."

Frédéric Hantz

"C'est une très, très grosse déception, sur certaines attitudes à certains moments, a ainsi résumé le coach mosellan en conférence de presse. On arrive à la limite du seuil de patience sur l'attitude de certains joueurs, sur des choses très simples qu'on connaît et qu'on sait. Sur les buts encaissés, sur la fin de match, sur la séance de tirs au but aussi. Je préfère retenir et communiquer sur les choses positives."

Pour "les choses plus désagréables", Hantz explique qu'il verra les joueurs "individuellement". "Il y a des choses à dire et des corrections à mettre en oeuvre, ça laisse un goût très amer", conclut l'ancien coach de Montpellier. Farid Boulaya a été particulièrement ciblé par ses supporters sur les réseaux sociaux, l'image de l'arrêt facile (et décisif) de Brice Samba étant terrible pour lui.