Noah mise sur Paire et Pouille

Twitter

Yannick Noah est allé au bout sa logique, et va donc tenter le pari Benoît Paire. L'Avignonnais, appelé pour la première fois en équipe de France de Coupe Davis, fera ses grands débuts avec les Bleus contre l'Espagne, vendredi, en demi-finales. Et le tirage au sort a même offert au 54e joueur mondial le droit de lancer les hostilités, lors du premier simple, où il affrontera Pablo Carreno-Busta (21e).

Au moment de dévoiler sa sélection, la semaine dernière, Noah avait annoncé qu'il avait plusieurs options à sa disposition, avec notamment trois joueurs de simple, Paire, Lucas Pouille et Richard Gasquet, aucun n'étant dans une forme suffisamment flamboyante pour être indiscutable. C'est le Biterrois, donc, qui reste sur le banc pour le moment. Noah a sans doute été séduit par la détermination de Paire, qui avait affiché son ambition de rejoindre les Bleus et même clamé qu'il se sentait capable de battre un certain Rafael Nadal si on faisait appel à lui.

Le n°1 mondial ayant déclaré forfait, c'est un tout autre type de rencontre qui est proposé à Paire. Face à "Rafa", il aurait pu attaquer le match le couteau entre les dents, en n'ayant strictement rien à perdre. Face à Carreno-Busta, contre qui il a bilan équilibré (3-3, dont 1-1 sur dur), le point sera nettement plus "gagnable". Et la pression plus importante, donc, pour le bizuth de 29 ans, qui devra maîtriser ses nerfs.

Dans l'ensemble, sans l'ogre Nadal, cette demi-finale apparaît nettement plus ouverte, et équilibrée. Pour preuve, le n°1 français, Pouille (19e), va affronter un Roberto Bautista-Agut (26e) qu'il n'a battu qu'une seule fois en quatre confrontations. Le week-end a de fortes chances de s'étirer jusqu'au dimanche, où Noah pourrait abattre la carte Gasquet, pour remplacer l'un de ses deux titulaires du vendredi.