Coupe d'Allemagne : Le Bayern étrille Leverkusen et file en finale

La palmarès du Bayern Munich s'enrichit chaque année, c'est une donnée presque implacable de l'autre côté du Rhin. Certaines saisons sont plus fastes que les autres, comme ce fut le cas en 2013, lorsque Franck Ribéry et ses coéquipiers avaient raflé la Bundesliga, la Ligue des champions, la Coupe du mondes des clubs et la Pokal. Cinq ans plus tard, le milieu de terrain offensif français est toujours là, et se prend logiquement à rêver d'une nouvelle saison particulièrement riche. Car en ce printemps 2018, les Bavarois ont déjà conservé leur couronne nationale, la sixième de rang, et disputeront au Real Madrid le droit de retourner en finale de la C1.

Pour ajouter à cela, les pensionnaires de l'Allianz Arena sont parvenus mardi soir à se qualifier pour la finale de la Pokal, où ils retrouveront Schalke 04, leur dauphin en championnat, où l'Eintracht Francfort. Plus que jamais, le Bayern Munich est l'équipe à abattre en Allemagne, et le Bayer Leverkusen a vainement tenté sa chance en demi-finale de l'épreuve, balayé à domicile (2-6) malgré une belle opposition, notamment dans le premier acte. Malheureusement pour eux, Kevin Volland et ses coéquipiers avaient rapidement craqué, sur des réalisations de Javi Martinez (0-1, 3e) et Robert Lewandowski (0-2, 9e), ce dernier étant par ailleurs parfaitement servi par Franck Ribéry pour une volée décisive. La réaction rapide de Lars Bender pour les locaux (1-2, 16e) pouvait éventuellement redonner espoir au troisième de Bundesliga, mais...

Mais le Bayern Munich est décidément bien trop fort, ce quels que soient les profils retenus par Jupp Heynckes ou les absences. Coup sur coup, Thomas Müller s'offrira un triplé retentissant (1-3, 52e, 1-5, 64e, et 2-6, 78e). Thiago Alcantara a également tiré son épingle du jeu, offrant le premier but à l'international allemand avant de marquer à son tour (1-4, 61e), faisant oublier la banderille plantée par Leon Bailey (2-5, 73e). Que peuvent véritablement espérer les adversaires du Bayern actuellement ? Hormis un accident de parcours à Leipzig mis mars (2-1), les dernières sorties domestiques des Munichois ont été cinglantes, contre le Hambourg SV (6-0), le Borussia Dortmund (6-0), à Augsburg (1-4) et face à Mönchengladbach (5-1). De quoi impressionner le Real Madrid, prochaine équipe à venir défier cet épouvantail dans son antre le 25 avril prochain en Ligue des champions ?