Brésil - Tite relance Fabinho

Fabinho Liverpool

Annoncé comme l'un des candidats les plus sérieux à la victoire finale, le Brésil avait pourtant été sorti dès les quarts de finale de la dernière Coupe du monde. Ce nouvel échec n'a néanmoins pas remis en cause le travail et les compétences de Tite, qui repart donc en campagne avec un premier match amical à disputer dans la nuit de vendredi à samedi aux Etats-Unis (n direct sur beIN SPORTS 2). L'objectif est évidemment d'être réellement compétitif pour la Copa America 2019, et quelques changements ont ainsi d'ores et déjà été apportés à l'effectif.

Le sélectionneur n'est pas de ceux qui révolutionnent tout du jour au lendemain, alors le groupe convoqué pour cette rentrée ressemble beaucoup à celui qui avait porté les espoirs de tout un pays en Russie. Mais de nouvelles têtes débarquent ou sont de retour. C'est le cas notamment de Fabinho, dont le transfert estival entre l'AS Monaco et le Liverpool FC n'est pas passé inaperçu. Le champion de France 2017 n'a pas été retenu en qualité de récupérateur, un poste qu'il occupe désormais à temps plein depuis plus de deux ans, mais bien comme latéral droit, au même titre que le prometteur Eder Militao, venu suppléer Fagner, qui avait lui-même pris le relais de Danilo au cours de la dernière Coupe du monde.

"Si mon rêve de disputer la dernière Coupe du monde est passé, c'est probablement parce que j'ai joué au milieu ces deux dernières années"

Et d'après la presse locale, l'ancien Monégasque devrait débuter le match amical contre les Etats-Unis, ce alors que Jürgen Klopp ne lui pas encore accordé la moindre minute en Premier League. Avec Tite, les compositions de départ ne font pas l'objet de grands mystères, donc Fabinho aura bien sa chance, et sera par ailleurs le seul jouer aligné d'entrée qui n'était pas de la grand-messe russe. Dans l'entrejeu, le Mancunien Fred est attendu au côté des essentiels Casemiro et Philippe Coutinho, et s'il n'avait pas joué en raison d'une blessure, il était bien dans le groupe des mondialistes. "Si mon rêve de disputer la dernière Coupe du monde est passé, c'est probablement parce que j'ai joué au milieu ces deux dernières années", a expliqué Fabinho jeudi à la presse locale. C'est donc au poste de latéral droit que celui qui compte 4 capes avec la Seleçao pourrait enfin se voir offrir une vraie carrière internationale, à bientôt 25 ans. Même si Jürgen Klopp ne le sollicite ensuite que dans l'entrejeu ?