Brésil : Arthur se conjugue au présent avec la Seleçao


Débarqué au FC Barcelone cet été et déjà à son avantage, Arthur Melo devrait honorer sa première titularisation en équipe nationale du Brésil dans la nuit de mardi à mercredi, contre le Salvador (02h30 - beIN SPORTS 2).


Après la déroute face à l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde 2014, les supporters de la Seleçao comptaient beaucoup sur l'édition 2018 en Russie pour redorer le blason d'une équipe qui apparaissait parmi les favorites à la victoire finale. Alors, voir tomber Neymar et les siens dès les quarts de finale a été une nouvelle épreuve pour des fans viscéralement attachés à leurs couleurs... Bon gré mal gré, Tite a été confirmé au poste de sélectionneur national et s'attaque désormais au projet Copa America 2019. Avec un droit à l'erreur cette fois encore plus restreint, puisque cette compétition qui sera organisée au pays, n'a plus été accrochée au palmarès des Brésiliens depuis... 2007 !

Puisque l'objectif arrive à court terme, le patron du banc de touche ne veut évidemment pas tout révolutionner, même si le groupe a été ouvert. Ce qui est déjà un grand pas en avant pour un homme habitué à compter irrémédiablement sur les mêmes hommes depuis sa prise de pouvoir il y a un peu plus de deux ans. Daniel Alves, blessé, ne reviendra sans doute jamais, alors que Paulinho ou Joao Miranda, pièces maîtresses lors du dernier Mondial, ne sont plus les bienvenus. Filipe Luis et Thiago Silva se rapprochent eux aussi progressivement de la sortie... Alors Tite travaille déjà sur l'avenir. Et pour remplacer celui qui a fait un aller-retour entre le FC Barcelone et la Chine en un an, l'ancien coach des Corinthians de Sao Paulo s'est logiquement tourné vers Arthur Melo.

Un choix pour l'avenir

L'intéressé vient de débarquer au Barça et y a déjà trouvé ses marques, même si son temps de jeu reste évidemment soumis à la rude concurrence locale. Le Blaugrana a fêté sa première cape avec les A la semaine passée, en remplaçant Fred face aux Etats-Unis (0-2) à l'heure de jeu. Et désormais, toute la presse spécialisée et les fans de la Seleçao réclament sa titularisation. Celle-ci est attendue dans la nuit de mardi à mercredi contre le Salvador, au côté de Casemiro et Philippe Coutinho, qui sont indéboulonnables.

A tout juste 22 ans, Arthur Melo représente l'avenir d'une Seleçao qui redonne le sourire à ses fans à la moindre victoire, ou dès qu'un talent pointe le bout de son nez. Le Brésil a déjà tourné la page russe et la pression est déjà palpable autour d'une Copa America qu'il organisera l'été prochain. Arthur Melo a toutes les cartes en mains pour devenir un élément de base de ce nouveau cycle, mais au pays du football plus qu'ailleurs, on brûle aussi vite ses idoles qu'on ne les porte aux nues.

Voir sur beIN SPORTS