Racing 92: Travers, 21 ans après Brive

ICON SPORT

C'est un point commun que partagent Laurent Travers (49 ans) et Leo Cullen (40 ans), son homologue du Leinster. L'un ou l'autre deviendra samedi, à Bilbao (17h45), théâtre inédit de la finale de la Champions Cup, le premier entraîneur de l'histoire à soulever le trophée suprême après l'avoir déjà fait en tant que joueur durant leur carrière. 

C'était au siècle dernier concernant Travers, vainqueur un an après le sacre inaugural du Stade Toulousain d'une Coupe d'Europe encore balbutiante en 1997 avec le CA Brive, 2e club français à inscrire son nom au palmarès grâce à son succès en finale sur Leicester (28-9). "Sincèrement, je n’y pensais pas, c’est anecdotique, a réagi cette semaine l'ancien talonneur. Bien sûr qu’une fois gagnée, ce sera une ligne supplémentaire. Mais il y en a un qui sera très content à la fin du match et un qui le sera moins. Mais ça restera anecdotique, parce que lorsque vous remportez une finale, si vous commencez à penser à vous, c’est que vous vous êtes trompés de sport", a estimé Travers.

Leo Cullen était, lui, le capitaine du Leinster invaincu lors des ses 3 finales dans l'épreuve (2009, 2011, 2012) ; Cian Healy, Johnny Sexton, Devin Toner et Isa Nacewa étaient également sur la feuille de match lors de ces 3 précédentes consécrations.