Icon Sport

Montpellier rate la marche

Exeter a infligé un carton à Montpellier samedi (41-10), pour le compte de la cinquième journée de Champions Cup (poule 3). Un résultat qui sonne probablement le glas des espoirs du MHR.

Pas de doute, c’était un gros test. Ce qui est tout aussi certain, c’est que Montpellier n’était absolument pas au niveau. A Exeter, ce petit Barça du rugby en termes de jeu, les Héraultais ont été concassés dans les grandes largeurs en encaissant six essais, contre un seul marqué à la 78e minute. Les Anglais l’ont emporté 41-10, et ce n’est pas seulement le tableau d’affichage qui fait mal. Ce sont aussi – et surtout – les conséquences au classement de la poule 3. Car le MHR, décidément trop faible à l'extérieur, ne devrait tout simplement pas voir le printemps européen.

En laissant le bonus offensif au passage, les hommes de Vern Cotter permettent ainsi aux champions d’Angleterre de leur chiper la deuxième place avec un point d’avance. La perspective d’une qualification pour les quarts de finale s’éloigne donc copieusement: si Exeter gagne chez le dernier Glasgow (seulement deux points), ce qui est probable, Montpellier pourra faire tous les efforts du monde, et même s’offrir une éventuelle victoire de prestige chez lui contre le Leinster… Ce serait malheureusement inutile.

Baxter: "Une opportunité fantastique"

"On se donne une opportunité fantastique de jouer ce match à fond la semaine prochaine, se réjouit le coach d'Exeter, Rob Baxter, sur le compte Twitter du club. On a été très bons tactiquement, émotionnellement aussi. Mais on doit se projeter très vite sur ce match." Avec cette dynamique enclenchée, les Montpelliérains doivent vraiment songer à une suite de saison sans Coupe d’Europe. Même s’ils parvenaient à reprendre la deuxième place par miracle, il faudrait aussi finir dans les trois meilleurs deuxièmes, ce qui ne serait pas du tout gagné…

Samedi, il n’y avait pourtant que 7-0 à la pause pour Exeter, mais tout s’est écroulé en seconde période. En moins de 20 minutes, de la 55e à la 74e, les locaux ont enchaîné cinq essais avec une facilité déconcertante pour mener 38-3. Le seul essai de Nadolo en toute fin de partie (38-10) n’y a pas changé grand-chose. Comme un coup de grâce, un ultime coup de pied adverse après la sirène a fait franchir les 40 points aux pensionnaires de Sandy Park. C’est ce qu’on appelle boire le calice jusqu’à la lie.